Meilleurs voeux! vendredi, Déc 21 2012 

Père Noël

Je vous souhaite de très joyeuses fêtes de la Nativité ainsi qu’une sainte et merveilleuse année 2013!

With love, Marie-Torne.

Le calendrier scolaire mercredi, Déc 19 2012 

On devrait mettre les enfants plus jeunes en classe et revoir les programmes pour tirer la Nâtion vers le haut! Mââârde, quoi! Ca éviterait les tracasseries administratives que l’on rencontre quand on veut engager des pauvres pour garder notre progéniture.

Et alors, il y a un aspect des choses qui me met en boule – nonobstant ma silhouette gracile – c’est le calendrier scolaire.

 

Les vacances de la Toussaint… Portées à deux semaines pleines, elles vont permettre «un véritable repos au cours du premier trimestre, dont la longueur est préjudiciable à l’attention des élèves».

Ça, c’est bien un truc politique, ça m’éneeeeerve! On t’annonce en fanfare que ces congés vont être rallongés « parce qu’on est trop sympas et les pauvres enfants… » et deux mois après retour de bâton! Il faut rattraper les jours offerts.

Je n’appelle pas ça un cadeau, dans ce cas là!  Très forte envie de boycotter tout à coup…

Ce n’est pas tant que l’un des jours proposés pour le rattrapage soit le vendredi 5 juillet, ça ne me dérange pas de débarquer chez Mamiflette et Papillon un jour plus tard – de toute façon, je ne vois pas pourquoi je les préviendrais de la date de mon arrivée.

Mais piquer le mercredi, c’est tout pourri. D’une part ça fait une semaine de cinq jours aux mioches; d’autre part tu t’engages pour les activités extra-scolaires et tu fais défaut malgré toi

Ces bolchéviques soit-disant enseignants sont d’un sans-gêne navrant. Je ne suis pas convaincue que l’école pour tous soit une bonne chose, mais ceci est un autre sujet de réflexion.

 Donc les deux jours offerts pour la Toussaint vont être rattrapés, et pourquoi ne pas faire ça un mercredi alors que tu paies pour des activités auxquelles tes enfants ne pourront pas participer?

Sans compter que tu peux toujours te brosser pour obtenir réparation, évidemment!

Le coup des mercredis … euh … voyons … Mes enfants ne sont pas en difficulté scolaire, je sens qu’ils vont avoir une rhinopharyngite ces jours-là…

Mais en fait, pourquoi aurait-on besoin d’inventer une excuse pour manquer un jour d’école  si un calendrier scolaire a été donné en début d’année? Si, en fonction de ça, vous avez pris d’autres engagements pour les jours où il n’y avait pas classe…

S’il fallait rester mobilisable 365 jours par an pour satisfaire les caprices de l’Administration, ça deviendrait vite difficile d’avoir une vie sociale. Surtout que des idées, ils n’en manquent pas !

 

On ne change pas les règles du jeu en cours de partie. Sinon les joueurs arrêtent de vouloir jouer.

VOUS, les ronds-de-cvir!

Philosophie du pardon: un haïku de Marie-Torne mardi, Déc 18 2012 

Je me suis inspirée de la poésie japonaise pour vous dire ma façon de voir la vie et la syntaxe. Tout est dans la brièveté du texte qui reflète et symbolise l’évanescence des choses. On me pardonnera de n’avoir pas respecté les impératifs de saison et de césure!

Il faut toujours que tu te souviennes que les gens qui te critiquent en mal veulent te faire tomber parce que tu possèdes quelque chose qu’eux non pas.

Aussi, quand les gens rient de tes faiblesses, ce n’est qu’une opportunité pour toi de leur montrer ce que tu vaux. Peut importe comment on sera ou quesqu’on fera, on sera juger.

Vous riez de moi parce que je suis différent et moi je ris de vous parce que vous êtes tous pareilles ! Si t’aurais pas tant de défauts, tu prendrais pas tant de plaisir à n’en trouver chez les autres.

Il n’y a aucune situation désespérante, il n’y a que des gens qui désespèrent.

 

 

Merci à Maître Bashō Matsuo qui a eu la bonté de me dispenser gracieusement son savoir. Je demeure son humble obligée.

Dites-moi ce que t’en penses!

Les pauvres sont insupportables avec leurs exigences salariales! lundi, Déc 17 2012 

Je peux comprendre que le Diable ait inventé les guerres, les maladies, les voisins. Mais les pauvres? Pourquoi les pauvres?

Je travaille à obtenir le statut d’employeur, et c’est la plaie. Les pauvres sont désespérants à réclamer de l’argent des garanties pour travailler. On croit rêver! Et pourquoi ne pas faire valoir des droits, tant qu’on y est??
Pour déclarer  ma nounou une journée par semaine – le pauvre est volontiers paresseux – je me vois contrainte de démarcher la CAF, l’URSSAF, les CESU… Tout ça GRATUITEMENT pour que Bain-Marie apprenne les rudiments d’économie de français et mathématiques à cette charmante – et néanmoins odorante – pauvresse. C’est déprimant!

Faut-il être plus directif avec les classes inférieures? Halte aux enfants rois de sang corrompu!

Le pauvre de base est aisément reconnaissable à un intéressement ego surdimensionné et une allergie à toute frustration.

Mon conseil Nadine de Rothschild: les allergies sont très chics à condition qu’elles soient le fruit d’une consanguinité raisonnable. Et qu’elles coûtent très cher.

 

Paradoxalement, le pauvre est réfractaire à toute gratuité verticalité, ce qui montre le côté aléatoire de sa condition pécuniaire humaine. On a souvent tendance à continuer d’alimenter leur compte en banque ego parce qu’on a peur de sanctionner ces personnalités assez dépensières imbues d’elles-mêmes.

De toute façon, il y a peu d’intérêt d’empathie à développer avec ce genre de créature qui provoque toujours l’autre sur le terrain financier émotionnel. M’auront pas! Les méthodes de nos grands-mères ont fait leurs preuves: fascinons les foules avec une idéologie très ferme et méprisant l’argent la permissivité.

Sauf pour les fans de Livret A  produits financiers  placements à 45% macarons.

Jouisseurs immédiats de l’argent qu’ils volent dans toutes les tâches qu’ils persistent à dilapider différer, les pauvres se créent plus de problèmes de découvert bancaire frustration que les gens normaux qui se privent disciplinent au quotidien. Appliquez-vous, les nécessiteux mecs!

On exagère souvent le nombre de pauvres, ce qui leur donne l’occasion de se plaindre abondamment de leurs employeurs et allonge d’autant les formalités administratives.

Pffffffffff! Suis-je la seule de ma condition? Bon, oui, évidemment, mais à ce point-là…

Ma solution: je dis stop à la censure marxo-capitaliste et exige – à mon tour – le rétablissement immédiat du droit de servage.

Je retourne à mon repassage (vous ai-je dit que j’ai gagné ma centrale-vapeur dans un concours de Meilleure Repasseuse de l’Année?). Peut se brosser pour avoir des chocolats à Noël, la pauvresse, avec tout le flouze que je lui lâche!

Armoiry aime le football. Et ouais. vendredi, Déc 14 2012 

Armoiry est moderne puisqu’il aime le football. Ne soyons pas snobs: le temps où le football était un sport de gueux est révolu.

Et puis le rugby, c’est pour les bourrins qui se prennent pour des chevaliers. Aucun panache à être couvert de boue uniquement pour masquer ses hématomes.  De plus, la boue est un facteur déclenchant d’épouvantables crises d’eczéma.

De toute façon, Armoiry aime être différent. Après tout, il a marié la Marie-Torne!

Ce sport est d’une virilité qui échappe totalement à sa femme, et ça, ça n’a pas de prix. Dès qu’elle a le dos tourné, il s’empresse d’avoir une vie sociale et intellectuelle. Il s’est même demandé ce qui pouvait bien lui plaire dans le fait de courir après une baballe, passé  l’âge de trois ans.

On peut voir le jeu comme une symbolisation ritualisée des rapports homme-femme. Le terrain de football est-il une représentation idéalisée de l’arène réservée aux lions du dimanche?

La femelle est symbolisée par cette balle qui incarne L’idéal Féminin (Maman, avec toutes ces rondeurs séduisantes!) contre un tas d’idiots masculins… Armoiry n’est sexiste que sur un terrain de football ou face à Marie-Torne, et ce:

  • parce qu’une balle est muette (le célèbre et intemporel principe du « sois belle et tais toi »), mais surtout sourde et ne tient pas compte de la grossièreté des propos ni du ton élevé… Ni du tas de lessive résultant d’une séance musclée.
  •  parce qu’elle ne prend pas de graisse après s’être gavée de macarons. 
  • parce qu’elle procure du plaisir à l’Homme ET à ses camarades, tout en pimentant le rapport en se mettant aux pieds de l’adversaire. Sans parler du moment de pur bonheur pour les voyeuristes. Ok, spectateurs…
  • parce qu’elle ne coûte que l’effort physique fourni ou les bières offertes aux amis…
  • parce qu’elle n’a aucunement besoin d’être caressée, bien au contraire, le toucher manuel est prohibé !
  • parce qu’elle rebondit jusqu’au dernier souffle sans protester contre les coups de pied… Chienne!
  • parce qu’avec elle on peut se permettre un coup de ciseaux et toute manifestation de violence sans avoir les associations féministes aux trousses. Et Jolie-Maman n’est pas franchement une rigolote.
  • parce dès qu’on la tire, elle s’en va. D’ailleurs le perdant est celui qui la garde dans ses filets, humilié.

Bref… Le football n’est pas pour Marie-Torne, il faudra bien l’inculquer à Bain-Marie. La survie passe par la solidarité.

 

Prout-prout ma Chêêêre! jeudi, Déc 13 2012 

Les pets sont des gaz qui peuvent faire des ravages dans une foule, ruiner votre réputation ou amuser les enfants.

Le pet ne se propage pas à la vitesse du son, sinon il serait senti dès qu’il est entendu. La vitesse de propagation du pet dépend des conditions atmosphériques telles que l’humidité, la température, la vitesse du vent et sa direction, de la masse moléculaire des composants du pet, et bien sûr, de la distance entre l’émetteur et le récepteur. Les pets sont soumis à une dispersion plus ou moins hémisphérique à partir de l’orifice émetteur, de sorte que l’intensité de l’odeur décroît environ comme le carré de la distance, sauf conditions particulières.

Généralement, si le pet n’est pas détecté dans les secondes (statistiquement entre 13 et 20 secondes) qui suivent son émission, il sera trop dilué pour être perçu et se perdra définitivement dans l’atmosphère, contribuant de manière minime, mais non nulle à l’augmentation de l’effet de serre. Il existe cependant des circonstances exceptionnelles, notamment si le pet est émis dans un petit espace clos, tels qu’un ascenseur ou une voiture, par exemple. Ces circonstances limitant la possibilité de dispersion du pet, ce dernier peut être perceptible pendant une période longue, jusqu’à ce qu’il finisse par se condenser sur les parois.

En moyenne, un pauvre produit environ un demi-litre de gaz par jour qui est évacué en moyenne au cours de 14 pets. S’il vous est sans doute difficile de mesurer votre volume de pets quotidien, il est en revanche aisé de tenir le compte du nombre de ces pets. Vous pouvez, afin de faire progresser la science, noter chaque jour ce que vous mangez, le nombre de vos pets, vous pouvez également établir une échelle de puanteur et tenter d’établir des corrélations entre menu, nombre de pets et degré de puanteur.

Les résultats compilés de milliers de gens fourniront une enquête statistique de grande envergure, représentative de la population, et sans aucun doute, fera du bruit dans Landernau ou toute autre bourgade au nom exotique.

 

Question cruciale: les caleçons Diesel sont-ils équipés de filtres à particules? Oui, en Allemagne, c’est obligatoire depuis la fin des années 80. En France, la législation est beaucoup plus laxiste et le parc n’est que partiellement pourvu.

Les traces de particules sont aisées à repérer, surtout que les Français sont 12% à ne changer de caleçon que tous les deux jours!

Mon conseil Nadine de Rothschild: vous pouvez aussi utiliser une astuce simple, bien que vacharde à la base. Si je pète à un banquet chic, je m’adresse alors à mon voisin : si ça vous dérange, je peux dire que c’est moi…

Et souvenez-vous: retenir ses gaz empoisonne le sang! Freedom!

 
Prout

Marie-Bambelle, une enfant différente mercredi, Déc 12 2012 

A dix-neuf ans et demi, pile neuf mois après son mariage avec Armoiry, Marie-Torne va mettre au monde leur premier rejeton. Elle a dit à tout le monde qu’elle voulait avoir la surprise du sexe de l’enfant, mais la tentation était trop forte et elle a déjà choisi le prénom de sa Mini Elle: Marie-Bambelle. Il faut bien effacer la déception d’Armoiry de voir débarquer une fendue.

Cette enfant sera exceptionnelle.  Il faut se fixer des objectifs à la mesure de ses circonvolutions cérébrales.

Marie-Bambelle sera Miss France, un jour. Aux Etats-Unis ils ont Thanksgiving, nous on a Miss France. À chaque pays sa dinde.

Sauf qu’héritière de la supériorité biologique de ses heureux parents, Marie-Bambelle ne peut que vaincre. Marie-Bambelle sera la future Delphine Wespiser.

Pour arriver à ses fins, la jeune mère se plongea dans l’étude scrupuleuse du concours de beauté. Elle prit note d’entraîner sa progéniture surdouée au marathon du sourire, afin de prévenir les crampes le jour-dit.

Afin de se démarquer, il faudra aussi se défaire du côté Téléthon de la chose et avouer publiquement que c’est pour les fringues griffées Dior que Marie-Bambelle veut être miss, pas pour sauver les dauphins et promouvoir les licornes ou faire du caritatif (Marie-Torne a vomi, mais bon, elle est enceinte).

Choquer est un bon moyen de se démarquer et seule la victoire est belle!

A surtout ne pas oublier: il semblerait que c’est celle qui pleure le mieux qui l’emporte, le téléspectateur est un veau.

Si elle défile bien, Marie-Bambelle aura sans doute des tas de propositions à la hauteur de son intellect (de miss, donc): peut-être lui proposera-t-on la présidence de l’UMP…  Après le défilé en maillot de bain deux-pièces, le redressement national, c’est maintenant! Mère de la première Présidente de la République…

Belle revanche pour le Roy! Enfin, l’Empereur. Enfin, belle revanche, quoi…

De toute façon, à observer les candidates, on voit bien que l’une ou l’autre ressemble vaguement à un bouledougue, ce qui s’explique sans doute par leur ascendance: probable que leurs papas/oncles/amants soient ministres…

Post-it personnel: s’interposer entre Alain Delon et Marie-Bambelle qui sera probablement vierge à ce moment-là, sinon il va tout faire foirer en lui bavant à même la peau.

Marie-Torne coudrait elle-même les robes de sa fille (vous ai-je dit que Marie-Torne est un génie de la couture?). Parce que franchement, la personne responsable du choix des tenues des miss doit être sous psychotropes.

Sylvie Tellier aurait envie de planter des aiguilles dans une poupée vaudou à son effigie, c’est sûr!!

En revanche, il faudra briefer le pauvre qui s’occupe du son: il passe des trucs que l’on n’entend que dans une station service de l’A85 à quatre heures du matin… Un peu de raffinement et de drogue devraient arranger tout cela.

Les chorégraphies seront également à revoir. En dépit des rudes efforts produits par ces ravissantes jeunes filles, c’est gravement de la daube.

Le jour de la naissance de Marie-Bambelle arriva. Rousse. Un coup de tonnerre dans le ciel bleu de la vie difficile de Marie-Torne.

Marie-Bambelle est rousse. Et depuis sa naissance. Personne ne fit la moindre remarque sur cet état de fait. Encore plus blessant. De l’avis de Marie-Torne, sa fille ne sentait pas mauvais, la plupart du temps!

Mais point ne nous laissons abattre, prenons le taurillon par les cornes et accomplissons notre destin.

La naissance de Bain-Marie dimanche, Déc 9 2012 

Cet enfant n’a jamais souhaité qu’une chose dans la vie: être original. Et baveux.

Bain-Marie est un petit garçon étonnamment éveillé pour son âge. A trois ans tout juste, il sait déjà lire et écrire, comme chaque membre de cette illustre famille. Marie-Torne se refuse à faire tester son QI car « il existe tant de formes différentes d’intelligence! »

Et bien sot celui qui ne se rendrait pas compte de la différence manifeste exprimée par son rejeton.

Le matin d’un froid 24 décembre, Marie-Torne, enceinte jusqu’aux dents, s’affairait à supprimer le monceau de linge à repasser. Marie-Torne repasse tout parce que les autres ne le font pas aussi bien qu’elle. Au diable les varices!

Brutalement, une force supérieure la jeta au sol. Marie-Torne hurla de peur et de douleur. Elle venait de ressentir la douleur des premières contractions.

Elle décida néanmoins de continuer à repasser. Face à un fer à repasser, Armoiry ressemblait à une poule explorant une fourchette, impossible, donc de compter sur lui. Marie-Bambelle n’étant âgée que de cinq ans, son débit n’était pas satisfaisant: elle atteignait péniblement douze chemises à l’heure, bien loin de l’excellence de sa maman.

Marie-Torne continua quelques heures à porter sa croix, se roulant par terre en hurlant et jurant comme un charretier à chaque contraction, mais reprenant immanquablement son occupation.

Quand elle eut terminé, elle informa Armoiry de son intention de prendre une douche et de partir à la maternité, puisqu’elle venait de perdre les eaux. Fucking shit! Elle venait de bousiller le plancher qu’elle avait posé la semaine précédente. Et totalement illusoire de compter sur Armoiry pour passer un coup de serpillière…

Elle alla à la salle-de-bain et monta lourdement dans la baignoire. A la fin de ses ablutions, elle convoqua Armoiry pour lui intimer de se laver les mimines, consciente que la naissance de son bébé aurait lieu chez elle.

Armoiry planta Marie-Bambelle devant un film de Krzysztof Kislovsky avant de s’exécuter; Marie-Torne hurlait dans son dos, le traitant de « putain de bordel de connard de merde » et de  » fils d’enculé de raclure de bidet ».

Lorsqu’il se retourna, Armoiry découvrit que sa femme avait mis au monde leur fils, leur héritier. Ils décidèrent de l’appeler Bain-Marie, en souvenir de cette cocasse naissance. Le deuxième prénom d’Armoiry étant Joseph et étant sensibles aux signes, le bébé porterait aussi le nom de Jésus.

En allant déclarer la venue au monde de son fils, sa bataille, à la mairie, Armoiry sollicita une entrevue avec le maire. Il proposa au magistrat de rebaptiser la rue « Rue Bain-Marie » et d’ouvrir un livret A au nom de l’enfant, afin que chaque citoyen sensible à cette aventure puisse faire un don.

 

Question de priorité: je cherche mes clés! vendredi, Déc 7 2012 

 » Mais où sont donc ces clés ?  »

Parfois, le temps presse mais impossible de mettre la main sur l’objet convoité (de type clé). Finalement, on le trouve au beau milieu de la table, à la salle-à-manger, bien en évidence, alors même qu’on y a posé les yeux une bonne dizaine de fois.

Je dis non.

Il semblerait que les régions du cerveau tourneraient à différents régimes, et celles impliquées dans la perception sensorielle n’arriveraient pas à suivre la cadence des zones contrôlant le mouvement.

Je dis non!

On peut émettre l’hypothèse que les processus cérébraux chargés de la motricité s’exécutent trop rapidement pour que le système visuel ait le temps d’identifier précisément chaque objet passé en revue. Il y aurait donc un découplage, une désynchronisation (connaissez-vous ce mot?), entre les systèmes moteur et perceptif du cerveau, ce qui expliquerait que chacun des deux travaille plus ou moins en solo alors qu’une coordination parfaite serait nécessaire.

 DONC : pour retrouver ses clés, il suffit de prendre le temps de regarder un peu plus longuement.

Je-dis-non.

Mon hypothèse (validée par Nadine de Rothschild ♥ herself): les clés sont des êtres vivants, avec une volonté propre. Ils expriment en particulier un réel et fort désir de sortir des poches et autres sacs à main (si vous avez des plans pour être invitée aux ventes Longchamp de Segré, je prends!). C’est la raison pour laquelle on les retrouve sous les radiateurs, planquées dans les fauteuils et canapés ou même dans les lave-linges. Leur côté vampire leur fait fuir la lumière.

 

Attention aux ceux qui veulent faire leurs intéressants en « recentrant vos priorités » (baratin de pauvre, me semble-t-il):  

« – J’ai perdu mes clefs…

 –  Ah dur, moi j’ai perdu ma mère ».

Méprisables et mesquins, on ne se répand pas en public.

Clé2
 

Marie-Torne et le lave-vaisselle maudit jeudi, Déc 6 2012 

Qui n’a pas eu l’indicible bonheur de voir son lave-vaisselle chéri tomber en panne un soir de 31 janvier?

Ben vous avez du bol! Parce que devinez qui n’y a pas coupé… Marie-Torne a eu la confirmation qu’Armoiry n’allait pas agiter son macaroni sous un autre nez que le sien.

Pleine de rage, de frustration et de produit pour la vaisselle, Marie-Torne se rend chez Smarty afin de remplacer celui qu’elle a tant aimé. L’achat d’un lave-vaisselle est un investissement important, mais il est aussi très vite amorti grâce aux économies d’énergie qu’il vout permet de réaliser. Dans l’ensemble, tous les lave-vaisselle lavent, rincent et sèchent plutôt bien. Le maudit vieux bol!

Après une enquête minutieuse et détaillée, Marie-Torne se décide pour la Rolls des lave-vaisselle, rentre chez elle au triple galop et le dégote au meilleur prix: elle participe à un concours et s’inscrit chez les fabriquants volontaires pour chercher des volontaires qui essaient les modèles les plus récents, eux-mêmes volontaires.

Elle gagne, ‘videmment, et est livrée en Colissimo en 48 heures. La classe!

Deux jours plus tard, des pauvres, sales et puants comme il se doit, viennent lui apporter la bête. Le lave-vaisselle rutile, tel le camion des pompiers. Il est splendide.

Marie-Torne l’installe dans la cuisine, LIT LE MODE D’EMPLOI (Marie-Torne est un être étrange) et constate avec dépit que le panier inférieur n’est pas équipé du porte-assiettes promis. Elle insulte copieusement les pauvres et soupçonne officiellement les étrangers qui ont construit cette merveille de la technologie française d’y être pour quelque chose.

Elle retourne chez Smarty, aucun site internet n’étant répertorié pour les pièces détachées de lave-vaisselle.

Et là, c’est le choc: porte-assiettes du panier inférieur 60€. Raphaël Enthoven aurait probablement quelque chose de fort brillant et intelligent à dire sur le sujet. Marie-Torne, elle, est séchée. Muette comme un jeu de carpes.

Un peu chamboulée, elle décide de rentrer chez elle pour réfléchir à la situation.

Bien au chaud dans son nid, elle trouve vite la solution: avec gravité, elle se rend dans son atelier de mécanique automobile (vous ai-je dit que Marie-Torne est une bricoleuse de génie?), se saisit d’un marteau et revient à la cuisine.

L’oeil humide et la gorge serrée, elle débranche son lave-vaisselle qui la regarde en souriant affectueusement. Marie-Torne pleure, lève le marteau et l’abat avec précision sur le capot de Kiki.

Ce dernier accepte son sort plein de confiance et la quitte en frétillant du cable.

Pas question de l’enterrer dans le jardin. Marie-Torne se plaint au SAV des essais en milieu naturel, remue ciel et terre et se fait envoyer des pauvres pour enlever la carcasse de Kiki dès le lendemain matin.

Une semaine plus tard, elle entre en possession des pauvres d’un jouet encore plus super génial, puisque ce sont les soldes et qu’elle a trouvé un prix qui ferait pleurer Chuck Norris himself.

 

Source image pour Marie-Torne: http://www.ctoutpourvous.com/page/135

Source image pour Marie-Torne: http://www.ctoutpourvous.com/page/135

Page suivante »