Je me suis inspirée de la poésie japonaise pour vous dire ma façon de voir la vie et la syntaxe. Tout est dans la brièveté du texte qui reflète et symbolise l’évanescence des choses. On me pardonnera de n’avoir pas respecté les impératifs de saison et de césure!

Il faut toujours que tu te souviennes que les gens qui te critiquent en mal veulent te faire tomber parce que tu possèdes quelque chose qu’eux non pas.

Aussi, quand les gens rient de tes faiblesses, ce n’est qu’une opportunité pour toi de leur montrer ce que tu vaux. Peut importe comment on sera ou quesqu’on fera, on sera juger.

Vous riez de moi parce que je suis différent et moi je ris de vous parce que vous êtes tous pareilles ! Si t’aurais pas tant de défauts, tu prendrais pas tant de plaisir à n’en trouver chez les autres.

Il n’y a aucune situation désespérante, il n’y a que des gens qui désespèrent.

 

 

Merci à Maître Bashō Matsuo qui a eu la bonté de me dispenser gracieusement son savoir. Je demeure son humble obligée.

Dites-moi ce que t’en penses!

Publicités