Chaque année, c’est le même casse-tête: quoi proposer à une belle-sœur qui a déjà tout et prend un malin plaisir à vous humilier en vous offrant des cadeaux qui font toujours mouche?

Quoi imaginer afin d’offrir tout en faisant passer une idée généreuse?

J’ai consulté Nadine de Rothschild (♥). Dans sa grande bonté, elle m’a permis de trouver au fond de moi-même la réponse: le canard tirelire.

(Au début, je pensais plutôt à une tirelire canard, mais j’ai changé d’avis. Le canard tirelire me paraît plus chic car il fait référence à la chasse, apanage de nos nobles ancêtres. Les gueux ne font que braconner – et dans braconner, il y a …)

Ça invite votre adversaire belle-sœur à la réflexion. En effet, si elle a deux sous de jugeote, elle ne pourra ignorer le subtil message du premier degré: « Arrête de nous humilier avec tes présents très nouveaux-riches! »  (et donc vulgaires)

A n’en pas douter, si elle ne pompe rien, son mari – potentiellement votre frère, celui-là même: http://wp.me/p2X6id-p – devrait être en mesure de le lui expliquer.

Pas comment pomper quelque chose, sacripants!

Le second message est nettement pédagogique, ce qui ne peut que mieux vous correspondre, vous dont le but dans la vie est de faire le bonheur des Autres. Or le bonheur des Autres ne peut pas se faire sans eux – les Autres se plaisent à être contrariants car ils sont bêtes, sauf Nadine ♥.

Vous lui faites ainsi comprendre qu’elle devrait se garder d’un comportement dispendieux quoique saisonnier – je devine qu’elle ne vous fait pas de cadeau d’anniversaire, quel dommage!

Elle doit admettre que sa responsabilité de parent est d’amasser un minimum de patrimoine pour constituer un héritage digne de ce nom à ses enfants. Le canard tirelire est le premier pas vers la rédemption.

Le troisième message est clairement éducatif, fruit de votre expérience parentale exhaustive et donc indiscutable de compétence (prout!): tout ce qui brille n’est pas or, mais avec beaucoup de volonté et surtout du travail, ça peut s’en approcher. La couleur dorée du canard tirelire est un symbole essentiel. Sans travail, un don n’est rien qu’une sale manie.

Elle a le don, reste à ne pas le transformer en sale manie.

Mon conseil Nadine de Rothschild: vous pouvez avoir fort à propos une crise d’asthme au moment du déballage des cadeaux afin de recentrer l’attention sur l’essentiel, c’est-à-dire Vous au milieu des Autres. Prétextez une insuffisance respiratoire latente aggravée par le climat humide qui règne chez vos parents, les délicieux Mamiflette et Papillon.

 
 
Canard dor
 
 
Publicités