On a osé toucher à mes crêpes! Mais QUI?? La – très grosse – Commission Européenne!
Sous prétexte de lutte contre l’obésité, cette épidémie des pauvres, il est question de légiférer sur la taille des galettes bretonnes en vue d’en diviser le diamètre par deux.

Je ivre de rage. Je révoltée. Je colère. Je passion. Je argh.

Pourquoi ne pas s’intéresser au volume de la bolée de cidre? On va bientôt me dire qu’on mesure la quantité d’anisette au millilitre près dans les tavernes du peuple!

Un porte-parole de mes amis, s’exprimant officieusement me laissait entendre que tout cela viserait en fait à harmoniser les unités de mesure, ce qui permettrait, à long terme, d’éradiquer le système métrique et d’imposer des mesures impériales.
Ils nous tentent, les sauvages!
La bolée serait-elle alors intégrée dans le dispositif?

Il est également question de prendre une série de mesures afin de diminuer les dépenses de l’État et la Bretagne est en première ligne: le Paris-Brest deviendra le Paris-Rennes, ce qui permettra d’économiser du carburant et de limiter les navettes ferroviaires.

Le kouign-amann se verra cuisiné sans beurre pour permettre de reboucher le trou de la Sécurité Sociale, diminuant ainsi drastiquement le taux de cholestérol et la tension de plusieurs millions d’individus.
Dernière mesure – et mesure phare, hahaha! – de cette épouvantable série: plus de fioul sur les plages cet été; ceci entrera en vigueur simultanément avec l’interdiction totale et irrévocable de la pullulation des algues vertes.

Je me permets en outre de faire remarquer que diviser le diamètre des crêpes par deux conduirait à en diviser la surface par quatre, autant dire qu’on cherche à nous fourguer des confettis, qui ne manqueront pas de rapidement être « made in China ».

Le problème est donc bien plus grave que vous ne le pensez.

La solution est peut-être assez simple: il suffirait de ne servir désormais que des crêpes de 35 cm d’épaisseur, ce qui compliquerait à peine la cuisson et permettrait de conserver notre patrimoine culinaire.

Il faut un référé pour demander une demande d’audience auprès de la Cours Européenne, chose que je vais demander dans les plus brefs délais.

Messieurs les Députés Européens, je ne vous salue pas! Phoque you, vils manants!

Je soupçonne une action du lobby normand. Traîtres vendus aux Anglois.

 
ori-autocollant-sophie-c-206

Image pour Marie-Torne: Sophie C

Publicités