Une demi-heure d’exercice est la durée quotidienne recommandée pour rester en forme et prévenir à peu près toutes les maladies du monde entier qui existe.

Il n’en demeure pas moins qu’une étude britannique parue dans le BMC Public Health fait apparaître que le bricolage, le jardinage, passer l’aspirateur et le nettoyage en général ne devraient pas être pris en compte dans les 150 minutes de sport recommandées par semaine (on fait moins de sport en Britannie). Ha.

J’imagine que cette étude émane d’un homme.

« On » aurait trop tendance à surestimer son activité physique lorsqu’on fait le ménage. Ben voyons.

Quand des chercheurs de l’université d’Ulster ont interrogé des gens sur leurs habitudes sportives, ils se sont rendu compte que les personnes comptabilisant les tâches ménagères dans leur quota hebdomadaire étaient plus lourdes que celles les en excluant.

Et COMME PAR HASARD, les femmes étaient, en proportion, plus nombreuses à inclure le ménage dans leur total d’activité hebdomadaire.

Hasard, Balthazar!

Si elles ne comptaient pas le ménage, seules 20% d’entre elles atteignaient les 150 minutes.

Et cerise sur le gâteau, fin du mythe (avec un m, oui), apocalypse now: selon des données du Compendium of Physical Activities Tracking Guide, même si on se remue en passant l’aspirateur, il n’y a pas de comparaison avec une « vraie » activité sportive. Par exemple, on brûle environ 130 calories en passant l’aspirateur pendant une demi-heure et 400 calories sur un vélo d’appartement pendant la même durée.

Bon.

J’ai compris.

La course à pied, c’est facile à mettre en place, le matériel initial est facile à se procurer. Ok.

J’ai un haut qui respire, un bas qui moule, des chaussures hideuse et un chien. Je suis parée.

Et motivée. A mort. J’adore le sport. Surtout courir. J’adore courir. Dans la boue. Avec les petits oiseaux qui chantent.

Tiens, il n’y a pas que des petites oiseaux! c’est génial! Y’a plein de bêtes, même autour de la station d’épuration qui joue à faire virevolter du caca dans les airs! J’aime quand l’aurore darde ses rayons d’argent à travers les écharpes de brume…

Le sport, c’est une communion avec la Nature.

Comme la chasse.

D’ailleurs mon chien communie à mort!

Mon chien communie dans le sang. Que c’est bête, un canard!

Tel le fier chasseur de palombe, mon chien se sert d’un filet: le colvert décolle à fond les manettes, au ras du sol et se mange violemment le grillage de la station d’épuration. Il émet un pitoyable et pathétique « coin! », le cou brisé. Le chien l’attrape au vol, fier comme un bar-tabac.

Une question demeure: vais-je devoir mettre les mains dans le jus de canard? Mes illustres ancêtres qui détenaient le monopole de la chasse doivent se retourner dans leurs tombes, mais vraiment, ça ne me tente que moyennement.

Une conclusion s’impose: le sport, c’est dangereux pour la santé, en particulier si on est un canard.

 
Coin
Publicités