Je me suis moi aussi posé cette question au détour d’une situation quotidienne. La vie est parfois d’une grande cruallité, n’est-ce pas?

A chaque fois que je demande à Etorki de m’embrasser, elle refuse, me signifiant, avec son adorable et incomparable verve enfantine, que je suis « nulle » et que je « pue ».

En revanche, lorsque Marie-Bambelle ou Bain-Marie partent à l’école, la morue ne se fait pas prier pour s’exécuter, non sans m’adresser un regard plein de défi, direct de ses petits yeux fourbes à mon cerveau ébranlé.

Est-ce le signe de son évidente précocité intellectuelle? Peut-on avoir un deux enfants dont l’adolescence commence avant l’âge de cinq ans? Ma fille est-elle autre chose qu’une petite perverse polymorphe?

Sans doute pas, c’est de son âge. Pour arriver à ses fins, elle peut mépriser, jalouser, rabaisser, juger, faire du harcèlement ou manipuler de toutes sortes de façon sa victime. Moi, donc. Elle fait en sorte que tranquillement vous perdiez l’estime de vous-même et deveniez son bouche-trou, afin de garder l’emprise sur vous.

Elle attaque sur différents fronts, tentant de me manipuler en me mettant face à mes soit-disant responsabilités et en me demandant d’agir un peu plus en adulte. Elle m’a dit que je me comportais comme une petite section à qui on dirait qu’elle resterait toute sa vie en petite section!

Etorki a conclu en me disant qu’elle m’embrasserait « quand les poules auront des dents ». J’ai pleuré et ai finalement trouvé la force de lui demander d’où elle sortait cette expression triviale, conformément aux préceptes éducativo-psychologiques de Nadine de Rothschild ♥.

Elle m’a répondu que c’était George, son prince charmant, qui lui avait fait part de cette intéressante théorie.

Et oui. C’est ça, la théorie du gendre.

En plus, il s’appelle George…

 
Bébés mariés
Source image: http://www.mylittlekids.fr/imprimer_vetements-chics-droles-bebe-the-tiny-universe-marque-suedoise.html
Publicités