Le 22 août 1914, peu après le début de la Première Guerre mondiale, est un jour considéré comme le plus meurtrier dans l’histoire de France.

Ce jour-là, l’armée française dénombra 27 000 morts dans ses rangs, dont près d’un quart (entre 6000 et 7000) périrent au cours de la bataille de Rossignol en Belgique, quasi autant qu’à Waterloo.

Donc, si la belle-sœur de François-Ferdinand d’Autriche s’était abstenue de faire des sous-entendus graveleux au sujet de la réelle signification de la Triple Entente, on n’en serait pas là.

 
LegoWW1

Source image pour Marie-Torne: http://www.mocpages.com/moc.php/330893

Publicités