Chers amis, bonjour!
Oui, je sais, Lucien Jeunesse est dépassé, mais ses mots sont imprimés en son digital dolby surround dans les cils vibratiles de ma cochlée. Je tairais, par pure charité chrétienne, ce que je pense de la prestation de Louis Bozon parce que je suis fan de Marlene Dietrich.
 
Je voulais vous faire connaître un ouvrage qui m’a fait bien rire et même pas écrit par Nadine ♥. Il s’agit de Drôle de Karma!, une comédie romantique britannique d’espionnage que l’on doit à Sophie « Reine-Mère » Henrionnet.
Il contient un tapis de fleurs bleues dissimulant à peine un suspens haletant, un style à la force évocatrice incontestable et un humour toujours là pour désamorcer les drames.
Joséphine, l’héroïne, est un gros boulet au cœur tendre dont la générosité surmonte tous les obstacles sans pour autant être niaise ou guimauvienne (si, si, ça existe, dit-elle la bouche pleine de marshmallow).
Elle permet à Sophie de brosser un portrait sans concession du monde universitaire et des chantiers archéologiques.
Paranoïa, jeu du faux et du vrai, du mensonge et de la vérité, Joséphine jongle avec le polar et le roman psychologique, les contes pour enfants et le secret familial.
Bref, je ne vous en dirai pas plus, après tout, vous n’êtes pas des belles-sœurs, vous savez lire!
Je repasse dans une heure pour vérifier que vous en avez tous un exemplaire.
 
Que la joie vous enveloppe.
 
drole de karma
Publicités