Amis enseignants! Vous! Oui, toi!

Si d’aventure on te propose comme projet d’école une immersion dans le merveilleux monde magique du cirque, dis oui!
C’est une expérience fabuleuse sur le plan du développement personnel de ton enfant – qui est surdoué dans ce domaine-là aussi, bien entendu. Ça lui permettra d’affiner sa motricité, d’améliorer sa coordination, d’augmenter sa souplesse, de perfectionner son élocution en public, de parfaire son CAP esthéticienne, de développer sa peur du vide, d’accroître sa self-confidence, de gagner en force physique, d’affermir ses cuisses, de se retendre la peau de son bide, de niquer sa cellulite.

 
Tu l’aurez compris, le cirque, c’est le top! Pour ta marmaille. Parce que pour ton derrière personnel, nettement moins. Il semble en effet que les gens du cirque aient ce petit goût pour la vengeance chevillé aux copeaux de la piste et il se pourrait bien que vos collègues et toi soyez légèrement dans l’obligation de participer au spectacle.
Si tu refusez, tu êtes nulle parce que le cirque est une grande famille. L’école aussi. Donc juridiquement, tu êtes attaquable sur deux plans. Et il se pourrait que tes poules soient, COMME PAR HASARD, volées.
 
Tu devez profiter toute la semaine des aller-retours bi-quotidiens entre l’école et le cirque pour drainer ton corps de toutes les saloperies que tu t’es envoyées pendant le week-end et aussi laver ta peau à l’eau de pluie et ramollir la corne de tes petons.
Tu ferez le plein de délicieux mots d’enfants:  » J’ai deux sœurs: une qui a deux mains et une qui a trois mains!  » « Je n’ai pas de chien mais j’ai un petit frère! »
Tu ferez le plein de délicieux mots d’adultes aussi: « Kleyton, tu veux une baffe? »
 
Et pour couronner le tout, le top du top: tu découvrirez que les parents peuvent payer pour rester quatre (4) heures le cul sur une planche en bois et qu’au bout de tout ce temps ils tentent encore de sourire. Tu pourrez suivre la lente désagrégation de leurs faciès ravagés par une semaine de boulot, exactement proportionnelle à l’insensibilisation progressive et partiellement irréversible de leurs glutei maximi.
 
En résumé: le cirque est une super idée de cadeau de Noël pour ta belle-sœur.Surtout s’il y a des fauves.
J’arrête là, je sens que je t’ai convain-cul!
Je te transmets mes palmes académiques les plus respectueuses.
 
Lion cirque

Source image pour Marie-Torne: http://www.lesanimauxdroles.com/lion-de-cirque

Publicités