Tu rêves d’un poney rien qu’à vous? C’est normal, Petite Sotte, tu êtes confondante de désir de reconnaissance consensuelle.
Un poney rien qu’à toi que vous pourrais serrer dans les bras, câliner, moucher et coiffer? Un poney à qui vous pourrais faire des brushings déments et enrubanné à environ 68.43%?
On ne peut que comprendre: son œil de velours, sa crinière arc-en-ciel, sa silhouette maternellement épaisse et rassurante, ses cils plus longs que ceux de Rihanna et son groin affectueusement morveux… Il n’y a que matière à ravissement.
Voici quelques conseils pour bien choisir ce compagnon que tu aimerez toute ta vie même quand vous seras mariée.

  • Ton poney doit être adapté à votre morphologie. Aucun intérêt s’il est trop grand pour les câlins ou trop petit et que tes pieds touchent le sol lorsque vous lui grimpes sur le dos.
  • Un poney se choisit comme un fruit: avec gourmandise, ni trop dur, ni trop mou.
  • Un bon poney est un poney sain (sain, pas saint. Saint Poney n’existe pas). L’œil doit être vif, le pas alerte, la truffe humide, le poil luisant, les dents blanches, le sabot conquérant et les habitudes alimentaires équilibrées.
  • Idéalement, ton poney doit savoir résoudre de tête une division à trois chiffres et être en deuxième cycle au conservatoire de musique. Tu aurez alors toutes les cartes en main pour qu’il t’assiste pendant vos devoirs et révisions de solfège. Il en découlera naturellement une autorisation de dormir avec lui, tes parents n’auront aucun argument solide pour refuser.
  • Le poney doit réagir positivement à une décharge électrique de 220V ainsi qu’à une épilation intégrale à la cire. Les allergies au vernis à ongle sont rédhibitoires.
  • N’achètez pas ton poney à la sauvette: il sera sans doute plus cher et de moindre qualité. Il est probable qu’il te claque entre les doigts à la première occasion.

Mon conseil Nadine de Rothschild ♥: il convient d’éviter à tout prix le poney fourbe au regard fuyant (très mauvais genre), le poney capricieux (indiscutablement le produit d’une éducation défaillante de pauvre) et le poney procédurier (sans doute issu de petits commerçants). Méfiez-toi également des contrefaçons, par exemple les chiens avec une perruque ou les dames au sourire chevalin.

Les ongleries ne sont pas des magasins proposant des Ongulés à la vente. Ce ne sont pas des professionnels du poney, contrairement aux fermes ou centres équestres, haras, boucherie chevaline, etc…

 

chien-cheval

Publicités