Clarky, vif petit félidé débordant d’amour, éclate de splendeur dans son poil noir lustré qui met remarquablement ses yeux verts en valeur. Mais qu’il est beau, le pépère à sa mémèèèèèèèèère!! Il a la nonchalance des êtres naturellement resplendissants, ceux qui dégagent cette confiance en eux-mêmes absolue car elle ne les a jamais trahis.

En plus d’être somptueux, Clarky est un sacré morceau, une sorte de panthère pygmée (« naine » a un côté infamant) à poils longs. Ces proportions exceptionnelles ne l’empêchent pas d’être d’une grâce totale et toute féline. Il est d’une précision et d’une souplesse constitutives, genre pas de place pour l’à-peu-près lorsqu’il se meut.

Néanmoins, Clarky, en bon prédateur psychopathe qu’il est par définition, a de petites manies. Par exemple, il n’aime pas boire de l’eau propre, sans doute à cause des vapeurs de chlore. Il préfère laper délicatement les flaques d’eau ou mieux se désaltérer dans l’aquarium de la maison. C’est d’ailleurs un spectacle étonnant de voir les poissons se précipiter sur la langue de chat (j’ai faim) à chaque fois qu’elle vient tremper dans leur soupe. Le chat n’a jamais essayé de les bouloter, donc on n’a jamais empêché cette pratique. On se demande toujours comment il fait pour mettre simultanément ses quatre papattes sur l’arrête d’une unique vitre bien verticale. Prodigieux!

Heureusement, Clarky a un sens de l’humour lui aussi hors du commun et là, sous mes yeux ébahis, il a eu la bonté de se vautrer proprement dans l’aquarium et d’en ressortir si vite que – j’ignore comment! – seul un de ses flancs était mouillé.

C’est con, un chat!

Source image pour Marie-Torne: http://www.5mnaperdre.fr/page/227/

Source image pour Marie-Torne: http://www.5mnaperdre.fr/page/227/

Publicités