Cristina Cordula présenterait L’amour est dans le pré… jeudi, Jan 15 2015 

Mais si, mes Chériiiiies, vous savez qui est Cristina Cordula: c’est la conseillère en image qui nous offre ses conseils de relooking dans un remake d’ « Un dîner presque parfait » à la sauce shopping! Notre image est l’écrin de notre personnalité. Si.

J’adore sa fraîcheur et sa bonne humeur et je suis prête à parier qu’elle ferait un carton en présentant L’amour est dans le pré. Surtout dans l’étape des portraits. C’est l’épisode où l’animatrice va à la rencontre des agriculteurs célibataires et les interroge sur leur quotidien et ce qu’ils attendent de leur futur(e). A la suite de ça, les gens peuvent envoyer des déclarations enflammées par courrier pour tenter leur chance.

Tu m’as vue venir? CRISTINA A LA FERME!

  •  » Mon chérie, ta combinaison, ça va pas dou tout! Faut qu’tou trouve autre chose pour la traite! Toi, tou est un X, ça te fait un gros cul! Il faut que tu marques ta taille. » Oui, mârd, quoi, relookons les pauvres!
  •  » Quand on est pitit, les bottes larges, c’est la cata!  »  On dirait qu’ça t’gène de marcher dans la boue, Cristina!
  •  » Halalalalaaaa! Une femme sans sac, c’est pas poussible!  » Certes. Mais pour les inséminations on misera plutôt sur les gants dans une belle matière car une pièce très présente doit être irréprochable.
  •  » Mini poitrine, maxi décolleté!  » Je note pour mes génisses!
  •  » C’est bien le gros bijou, quand on est ronde! Là, c’est trop gros, la cloche! C’est trop boucolique pour le thème « être élégante à la campagne à la télévision sans les mouches », ma chérie!  » Cristina, c’est une chèvre…
  •  » On ne peut pas lire, là, le bijou, la chaussure, l’imprimé!  » Oui, bon, ok, mais va dire à cette vache que son numéro punaisé dans l’oreille jure avec ses taches et que ses sabots ne conviennent pas à sa morphologie de ronde…
  •  » Ma chérie, là avec cet accessoire, tou n’es pas originale!  » En effet, les 125 laitières du troupeau sont marquées de la même façon sur les deux oreilles.
  •  » Et la mise en beauté? Pas de fond de teint? Mais c’est pas poussible, ça!  » A 5h du matin un dimanche d’hiver dans une écurie, si. Je te jure.
  •  » Ta jument, elle est en A, sa couverture doit s’évaser au niveau des hanches. Près du corps mais pas moulant! » J’en parlerai à mon chwâl!
  •  » Le total-look imprimé animal, c’est pas moderne et si en plus c’est moulant, c’est voulgaire.  » Et chiotte!

DÉSORMAIS, je sens que je projette une image qui me correspond. Le relooking, c’est une vision commune.

Je vous envoie mon meilleur souvenir avec les hommages de mon mari.

 

cal-eric2

cal-michel

Publicités

Bien choisir son poney mercredi, Jan 14 2015 

Tu rêves d’un poney rien qu’à vous? C’est normal, Petite Sotte, tu êtes confondante de désir de reconnaissance consensuelle.
Un poney rien qu’à toi que vous pourrais serrer dans les bras, câliner, moucher et coiffer? Un poney à qui vous pourrais faire des brushings déments et enrubanné à environ 68.43%?
On ne peut que comprendre: son œil de velours, sa crinière arc-en-ciel, sa silhouette maternellement épaisse et rassurante, ses cils plus longs que ceux de Rihanna et son groin affectueusement morveux… Il n’y a que matière à ravissement.
Voici quelques conseils pour bien choisir ce compagnon que tu aimerez toute ta vie même quand vous seras mariée.

  • Ton poney doit être adapté à votre morphologie. Aucun intérêt s’il est trop grand pour les câlins ou trop petit et que tes pieds touchent le sol lorsque vous lui grimpes sur le dos.
  • Un poney se choisit comme un fruit: avec gourmandise, ni trop dur, ni trop mou.
  • Un bon poney est un poney sain (sain, pas saint. Saint Poney n’existe pas). L’œil doit être vif, le pas alerte, la truffe humide, le poil luisant, les dents blanches, le sabot conquérant et les habitudes alimentaires équilibrées.
  • Idéalement, ton poney doit savoir résoudre de tête une division à trois chiffres et être en deuxième cycle au conservatoire de musique. Tu aurez alors toutes les cartes en main pour qu’il t’assiste pendant vos devoirs et révisions de solfège. Il en découlera naturellement une autorisation de dormir avec lui, tes parents n’auront aucun argument solide pour refuser.
  • Le poney doit réagir positivement à une décharge électrique de 220V ainsi qu’à une épilation intégrale à la cire. Les allergies au vernis à ongle sont rédhibitoires.
  • N’achètez pas ton poney à la sauvette: il sera sans doute plus cher et de moindre qualité. Il est probable qu’il te claque entre les doigts à la première occasion.

Mon conseil Nadine de Rothschild ♥: il convient d’éviter à tout prix le poney fourbe au regard fuyant (très mauvais genre), le poney capricieux (indiscutablement le produit d’une éducation défaillante de pauvre) et le poney procédurier (sans doute issu de petits commerçants). Méfiez-toi également des contrefaçons, par exemple les chiens avec une perruque ou les dames au sourire chevalin.

Les ongleries ne sont pas des magasins proposant des Ongulés à la vente. Ce ne sont pas des professionnels du poney, contrairement aux fermes ou centres équestres, haras, boucherie chevaline, etc…

 

chien-cheval

Les cartes de visite: attention, piège à pauvres lundi, Jan 5 2015 

La correspondance est une des facettes de cette science délicate et complexe qu’est le savoir-vivre. Autant dire que c’est source de plantage régulier pour les belles-sœurs parvenues ou s’étant hissées à la force du vagin poignet – hin, hin! – à un niveau étonnant.

Les cartes de visite ont vu leur usage réduit mais elles restent indispensables dans certains cas. Souvent une carte, envoyée ou déposée, est un témoignage de sympathie moins personnel qu’une lettre mais suffisant. La carte doit être aussi simple que possible – d’où challenge belle-sœurien – et blanche. Carrée ou rectangulaire. Le nom assez haut ou au milieu. Enveloppes doublées assorties à la forme de la carte.

Évitez donc les impairs, même en Bretagne, en suivant ces quelques règles et en refusant d’applaudir en plein milieu du concert du Nouvel An à Vienne (n’est-ce pas, J’adore mes enfants mais ?):

  • la carte peut être gravée – seule marque d’élégance tolérée – ou imprimée. L’imprimé est réservé aux cartes professionnelles, il paraît négligé – et donc pauvre – pour les cartes mondaines.
  • un homme se contente de son prénom ou de la seule initiale suivi de son nom, jamais précédés de « Monsieur ». Un titre de noblesse, un grade, le titre de docteur précèdent le nom. pour les officiers supérieurs titrés, le titre de noblesse précède immédiatement le nom. Le titre nobiliaire ne se porte sur une carte de visite que pour les hommes mariés ou en âge de l’être (pas avant 21 ans).
  • Une femme mariée choisit le même bristol et la même police de caractères que ceux de la carte de son mari. Les dimensions de la carte doivent être plus petites que celles de son mari. Les cartes des femmes ne portent pas d’adresse et le mot « veuve » n’y figure jamais. On y met les titres de noblesse.
  • Les fillettes n’ont généralement pas de cartes. Si elles veulent communiquer avec leurs amies sur ce mode, elles prendront une carte blanche sur laquelle elles écriront leur nom.
  • Les jeunes filles peuvent avoir des cartes sur lesquelles figureront leur prénom suivi de leur nom.
  • Les femmes célibataires – beurk! Peut-on seulement envisager que ce soit une vie?! – font mettre sur leur carte soit « Mademoiselle » et le nom de famille, soit aussi le prénom. Certaines, surtout celles qui ont une vie indépendante, qui exercent une profession libérale ou artistique, suppriment le « Mademoiselle ». Mais c’est quand même choquant. Je trouve.

Permettez-moi de vous assurer, chère Henriette, de ma déférente amitié.

mamadou

Porter des bijoux vendredi, Déc 5 2014 

Excepté pour les grandes soirées, la femme doit porter peu de bijoux à la fois. De toute façon, jamais plus de deux bagues à la même phalange main, en plus de l’alliance. Les bagues se portent exclusivement à l’annulaire et à l’auriculaire.
Porter une bague sur les autres doigts indique un manque absolu d’usage et te cataloguera direct comme belle-sœur.
Une femme porte la chevalière au petit doigt de la main gauche afin de l’exhiber à l’heure du thé chez la femme d’un colonel de l’ârme blindaÿe câvâlerie. L’homme la porte à l’annulaire de la même main, après l’alliance.
A noter que la chevalière est réservée aux armoiries, les initiales étant toujours un peu vulgaires.
Il ne faut pas porter de brillants ni de perles le matin. Les pierreries ne sont pas admises pour les hommes sauf si tu appartenez au crime organisé ou pire au prolétariat (oui, je sais, ça pique les yeux, tu nous devez de rester fort).

Il est couramment admis que les piercings du gland doivent rester cachés en public. De toute façon, les oreilles percées sont épouvantablement ordinaires.

 

Je vous prie d’agréer, Madame le procureur, l’expression de ma plus haute considération.

 
gland

La rééducation périnéale jeudi, Déc 4 2014 

Il est évident qu’une belle-sœur se doit de vous raconter en détail la totalité de ses mises-bas – « accouchement » est un terme réservé aux êtres humains – voire de vous contraindre à en regarder les films.

Pour ne pas être en reste, il convient de se mettre à sa portée et de l’instruire de la vie secrète de votre périnée. Normalement, tu devez constater qu’il est bien supérieur au sien et ça, ça n’a pas de prix. Il n’y a pas de petite victoire. Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Un sou est un sou.

(suite…)

Savoir-vivre élémentaire: la tenue à table mercredi, Déc 3 2014 

Bon, dans le cadre de la préparation aux festivités de fin d’année et de l’humiliation totale des belles-sœurs, le point suivant concerne la tenue à table. Tu êtes désormais parés à observer depuis le premier rang les bugs du découpage lors du service à la russe, passons aux obligations des invités.

Puisque c’est toi qui êtes reçu, attendez pour vous asseoir que la maîtresse de maison se soit elle-même assise. Asseyez-toi près de la table mais sans vous écraser sur elle. Ne t’appuyez pas sur le dossier: un chat sur les genoux, une souris dans le dos.
Quand la maîtresse de maison prend sa serviette (évidemment, ceci s’applique au cas où elle propose des serviettes), faites-en autant. Ne la déployez pas complètement: dépliez-la dans le sens de la longueur et posez-la sur vos genoux, jamais autrement. Ne la fixez pas dans ton col ou ton gilet.

(suite…)

Le service à la russe: l’art de la découpe dimanche, Nov 30 2014 

C’est en adoptant le service à la russe que Paris est devenue LA capitale gastronomique…
Finis les festins à la française: les plats ne sont plus présentés en même temps mais les uns après les autres. On peut remercier le Prince Kourakine, ambassadeur du Tsar, d’avoir initié cette pratique, lors de son voyage à Paris, dans les années 1810.
 
Assez ri, finie la gaudriole.

(suite…)

Le bon goût épistolaire mercredi, Nov 26 2014 

Que faire pour éblouir le destinataire par une distinction indiscutable? Comment s’y prendre pour que ton correspondant n’ose pas vous répondre? Pourquoi ne pas écraser votre belle-sœur de ton incontestable supériorité?
Adoptez un papier blanc ou, pour les femmes, des teintes douces comme elles, telles que le bleu pâle ou le gris. Les autres couleurs sont vulgaires.
Pour marquer ton rang, utilisez du papier personnalisé, avec votre adresse imprimée ou plus luxueux, gravée. Les initiales sont faux chic, autant dire une preuve éclatante de votre origine modeste et non-éduquée, à la limite de la belle-sœur congénitale.
Vous avez le choix entre l’encre bleue ou noire, le rouge et le vert sont proscrits et le violet est toléré mais très scolaire.
N’omettez jamais d’inscrire ton adresse en haut à droite et réservez une marge à gauche. Commencez environ au premier tiers de la page. Tu laisserez en bas deux centimètres au moins.

(suite…)

Leçon de morale: c’est du vol! vendredi, Nov 21 2014 

Je vous livre une réflexion inspirée par mes observations personnelles. Je me permets d’adresser ces quelques lignes à tout le monde.

Enfants gourmands – graine d’obèses – qui jetez votre pain quand vous n’avez plus de chocolat (très Marie-Antoinette); belles-sœurs candidats même pas albicans qui copiez votre composition sur celle de votre voisin; soldats qui éventrez les matelas de la caserne à croire que vos mamans ne vous ont pas appris la valeur des choses; patrons qui ne donnez pas à vos femmes ouvriers un salaire en rapport avec votre bénéfice; commerçants vermine capitaliste qui, souriants, trompez sur la qualité de vos belles-sœurs marchandises; fonctionnaires qui ne foutez rien recevez votre traitement sans le gagner… 

(suite…)

Renseignements au sujet d’un mariage vendredi, Nov 14 2014 

Vous pourriez, un jour, vous trouver en position d’assister à un mariage entre un homme et une future belle-sœur. Bien évidemment, le courage vous commanderait d’intervenir pour empêcher cette union contre nature.

Usez de tous les moyens à votre disposition pour affaiblir l’ennemi qui, telle la mite alimentaire, s’introduira partout où vous avez omis de glisser un joint en silicone. Même dans les boîtes en fer (c’est ma sœur qui me l’a dit et elle est maîtresses d’école, alors, hein…).

(suite…)

Page suivante »