Twitter jeudi, Avr 24 2014 

Twitter, rengaine souveraine de mes semaines,
Il y a deux ans, une découverte soudaine
Me conduit vers toi et ta cour mondaine
Je n’étais pas une indigène
Et j’ai dû lutter contre les hyènes
De cette contrée lointaine.

 

Twitter, rengaine souveraine de mes semaines,
Dans la nuit noire comme l’ébène
Tu es comme un alien en tungstène,
Solide comme le chêne
Ami anxiolytique et sans-gêne.
Jamais tu ne la ramènes!

 

Twitter, rengaine souveraine de mes semaines,
Tu débordes de haine,
Laissant la parole aux schizophrènes
Dans une ambiance lacrymogène…
C’est ce qui arrive quand on mange des champignons hallucinogènes
Autant se pinter au benzène ou l’acéthylène!

 

Twitter, rengaine souveraine de mes semaines,
Telle la porcelaine
Tu es fragile: un vrai phénomène!
On se demande comment tu fais dans l’arène
Pour survivre à cette atmosphère pathogène
Limite inhumaine!

 

Twitter, rengaine souveraine de mes semaines,
Je sais bien que tu te démènes!
Fais gaffe: les fumigènes, c’est cancérigène…
Tu fais la sirène mais tu es une murène
D’ailleurs tu empestes le kérosène!
Je suis certaine que tu t’arroses de trinitrotoluène.

 

Twitter, rengaine souveraine de mes semaines,
Je te laisse les rênes:
Tu es le capitaine!
Tu es une invention si parfaite que quasi humaine
Non, je n’ai pas fumé de marjolaine…
Ce serait trop facile et donc obscène!

 

Twitter, rengaine souveraine de mes semaines,
Parfois anxiogène
Il arrive que tu me malmènes
Mais je te connais, Vilaine!
Tu ne me fais pas peur, sous tes allures de châtelaine hautaine
Parce que JE T’AIME

 

Amen.

Twitter

Nadine de Rothschild – 18 avril 1932 vendredi, Avr 18 2014 

Pour faire partie des Grands, Nadine de Rothschild ♥ a dû travailler dur et beaucoup, elle qui vient du bas, elle qui a été ouvrière dans une usine.

Elle fête aujourd’hui ses 82 ans, autant dire que ça mérite gravement un billet hommage. Les bonnes manières n’ont jamais fait de mal, n’est-ce pas, Chers?

Qui est Nadine ♥?

(je me permets cette délicieuse familiarité parce qu’elle est plus proche de moi que mon doudou)

Cette femme est tout d’abord un bourreau de travail qui a réussi à faire oublier qu’elle n’a que son certificat d’études sous ses vêtements pour devenir un écrivain de talent.

Sa générosité hors du commun la pousse à ouvrir en 2006 l’académie Nadine de Rothschild ♥ International Way of Life, qui se propose d’offrir aux nouvelles générations les clés qui leur ouvriront le grand monde.

Persuadée que le bonheur est à la portée de tous, Nadine de Rothschild ♥ rappelle qu’il suffit d’ambition et de travail pour réussir.

Sa propre vie en est le meilleur exemple.

Et ouais. Un peu classy, non?

 

Nadine ♥ et les autres: qui est la nouvelle baronne?

  • Nabilla: pour cette jeune Padawan, Nadine de Rothschild ♥ est un maître jedi. Elle aspire à choper un baron, elle aussi, mais sa longue transformation n’est pas encore terminée. Elle doit encore observer, imiter le monde qui ne l’entoure pas encore et se plier aux usages de la “haute”. Progresser elle doit, bien qu’elle mette énormément de bonne volonté à manger ses fruits avec des couverts. On tiendra cependant compte de sa remarquable capacité à faire parler d’elle, comme par exemple lors de la remise de son «Gérard du projet d’émission jeté aux -chiottes- par toutes les chaînes, mais apparemment les canalisations débouchent chez NRJ12». Cette qualité n’est pas commune et lui servira à l’avenir. Note NdR♥: 8/20
  • Enora Malagré: fouyayayayayayaaaaaa! En voilà une bouillonnante jeune femme! Sous ses airs bon chic bon genre, la trentenaire passe souvent pour une vicelarde dévergondée. Bizarrement. Là encore, il reste énormément de travail pour faire oublier qu’elle s’est fait connaître en draguant des hommes au téléphone. Il peut être également judicieux de ne pas indisposer les pauvres le public avec des confidences sur le degré d’hygrométrie de son popotin. La publicité sur la constipation occasionnelle sera elle aussi un obstacle à sa réussite car elle semble avoir un peu abusé du traitement. Note NdR♥: 5/20
  • Stéphane Bern: la voix placée, la dictchion préchige, la culture étalée, le post-doc de cirage de pompes… Y’a pas à tortiller, Stéphane est introduit dans les hautes sphères, il a déjà accompli une grande partie du chemin. Raffiné et précieux, Stéphane est la pépite des héritiers de Nadine ♥. Il a su se faire connaître en dépit d’un brushing tout à fait hors de propos. Note NdR♥: 18/20

Je vote donc pour Stéphane – mon coup de cœur NdR♥ – qui me semble cumuler un maximum de qualités.

Les récentes avancées sociales nous permettent de garder bon espoir: il est désormais très officiellement envisageable de le voir un jour épouser un riche baron et mener une vie de faste pleine de fantaisie qu’il traverserait en marchant dans des jardins de rêve partout dans le monde, en mettant le bout des doigts de sa main gauche contre le bout des doigts de sa main droite.

Il faudra cependant veiller à trouver un coiffeur digne de ce nom sous peine de se voir annoncé à vie sous le titre de « Son Excellence l’Ambassadeur des campings Yelloh Village ».

Ce serait fâcheux. Et déplacé.

 

voic

L’escrime: un sport truffé de marketing mercredi, Avr 16 2014 

Je parcourais négligemment la presse locale à la recherche d’activités extrascolaires voire même sportives pour les Héritiers lorsque tout d’un coup une évidence s’imposa à moi: Bain-Marie devait apprendre la science qui avait permis à ses illustres ancêtres de sauver la France, combattre pour le Roy, agrandir l’Empire, augmenter le nombre de colonies, bref, conquir le monde.

Là, deux options:

  • l’équitation: selon les pontes de l’école de Saumur, apprendre à commander un cheval avec douceur prépare le jeune officier à manier avec brio ses troupes, aussi dévouées que soumises grâce à son incroyable maîtrise de l’éthologie humaine. Nadine de Rothschild ♥ ne nous désavouerait certes pas! Très chic, un officier de cavalerie…
  • l’escrime: un sport dont les premiers traités remontent à Saint Louis ne peut pas être tout à fait dénué de panache.  » Un peu la classe! « , aurait dit Nadine ♥.

Bon, ok, j’opte pour l’escrime, soyons fou.

Feuilletons l’Éclaireur pour dénicher des informations au sujet du cercle local.

Épatant, ils viennent de publier un article sur le sujet! Je me demande ce que fabrique Armoiry quand il découche…

C’est formidable, un jeune homme de 18 ans nous explique les vertus du sport: super important pour s’aérer, de se changer les idées, se fixer des challenges, se concentrer sur soi-même. Il conclut en déclarant qu’il faut « toujours faire du mieux et se surpasser ».

Ça doit être un pauvre, il s’expressionne bizarre… Mais soit! Ce sera bien l’escrime.

Surtout que le titre de l’article vante le fait que le jeune homme  » maîtrise son dard « .

J’aime autant, à vrai dire.

 
sabre tordu

Ode à la pizza vendredi, Mar 28 2014 

Pizza, pizza, que j’aime ta mozzarella!
Pizza, pizza, tant douce, plus que la pasta!
Votre bouche détecte-t-elle cette subtile et papillaire toccata?
La salive déborde déjà.
Je vais me jeter sur toi telle un piranha,
Ou alors me mettre au yoga…
Il paraît que c’est bon, le soja.
Mais je crois que celle que j’aime, c’est Toi.
PIZZAAAAAAAA!

 

Pizza, pizza, ha! Tu es là!
Pizza, pizza, j’ai rêvé de toi.
Petite ou grande, telle un boa
Tu t’enroules autour de mon estomac.
De la cuisine, tu es l’alpha et l’oméga.
Tu es digne de toutes les garnitures, coppa ou gorgonzola,
De tous les lieux, véranda ou cafétéria,
De toutes les boissons, sangria ou Coca-Cola…
PIZZAAAAAAAA!

 

Pizza, pizza, combien de fois?
Pizza, pizza, dis-le, je ne sais pas…
Je me gave, finis les prêchis-prêchas
A ta vue, je renonce aux rutabagas
Tant pis pour mon régime, je porterai des pyjamas
De toute façon, je n’aime pas les bas. Na!
Je vais te manger vautrée sur le sofa
Bourrée de grappa.
PIZZAAAAAAAA!

 

Pizza, pizza, au feu de bois…
Pizza, pizza, pitié! Montre-toi!!
Peut-être devrais-je me retirer dans la taïga
Là-bas, au fond des bois.
Tu aurais un petit goût fumé d’épicéa
Je serais ronde de vodka
Prête, qui sait, à danser une mazurka ou une polka
Sur les mains et dans une datcha.
PIZZAAAAAAAA !

 

Pizza, pizza, encore une fois!
Pizza, pizza, on remet ça?
Je crois que j’ai le ténia
Je rentre encore dans mon bermuda!
Est-ce que ça va durer, tout cela?
Vais faire une cure de tapioca!
Tapioca et paella? Mais non, je ne peux pas:
Je suis à la pizzeria!
PIZZAAAAAAAA!

 

Pizza, pizza, c’est quoi ce gymkhana?
Pizza, pizza, tu es à la féta?
Et pourquoi pas des chipolatas?
Tout fout le camp, dirait Papa…
Bientôt flambée au calva
Et parfumée au gardénia!
Je suis contre le plagiat
Et ça devient une vraie saga.
PIZZAAAAAAAA!

 

Pizza, pizza, restons-en là.
Pizza, pizza, c’est mieux pour toi.
Je vois déjà le schéma:
Tu vas faire ton cinéma. Comme à chaque fois!
Tu te vengeras (élevée par la Mafia)
En faisant péter les coutures de ma parka
Mais surtout ne change pas d’un iota
Quand tu t’insinues dans mon plasma, adieu les traumas!
Je sombre dans le coma
Pizza…

 
super pizza

Doit-on s’abaisser à plaindre les maîtresses d’école? mardi, Mar 11 2014 

Pour une fois – et ce sera la seule de l’année – je consens à plaindre les maîtresses d’école.
Je sais, ça ne me ressemble pas. Les pauvres ne sont pas à plaindre, ils sont entretenus par mes impôts.

 

Au mois de septembre dernier, je suis allée à une réunion d’information de début d’année, dans la classe de Bain-Marie.
On s’installe aux places de nos héritiers, les maîtresses face à nous sur leurs chaises normalement hautes, histoire de bien établir le rapport de force.
Suit un bon quart d’heure d’engueulade de type  » jamais eu une classe aussi pourrie et pourtant ça fait 82 ans que j’enseigne « .
Il me semble que c’était déjà le cas de la classe de Marie-Bambelle, mais soit. J’imagine que c’est de notre faute intégralement, heureusement qu’elles sont là pour sauver nos héritiers d’eux-mêmes et de leurs parents permissifs et complètement rangés du côté obscur de la Force, loin de Nadine de Rothschild ♥.
Je m’agace…
Mais tout vient à point à qui sait attendre, le pauvre est tristement prévisible.

Au bout de deux heures de récriminations de tous poils et de quelques éléments d’information sur la vie de la classe (quand même), je risque une anecdote pour détendre l’atmosphère en citant Bain-Marie:
 » A l’école élémentaire, les enfants ont de grosses dents! « 

Hihihi! Même les contre-maîtresses rient franchement.
Pas pour longtemps, malheureusement, car une des agitées du premier rang se lève au milieu d’une de leur phrase et déclare:
 » Il est tard, je suis fatiguée! « 
Et elle s’en va. Comme ça. Sans demander son reste. Sans demander qu’on l’excuse.

Décomposition des kapos. Surtout que la fuyarde s’empresse de téléphoner à sa copine restée en classe, et qui avait pris soin de laisser son téléphone portable allumé à plein volume.

Mais c’est la seule fois: je ne les plaindrai plus, elles ne le méritent pas.

La prochaine fois, je vous narrerai comment j’ai cassé la gueule à la prof d’histoire-géo de Marie-Bambelle. Si vous êtes sages. Et propres.

 
maicresse

Last night I had a dream lundi, Fév 24 2014 

Très étonnant, ce rêve: j’étais en train de me tortiller, torturée par les douleurs de l’enfantement, non pas dans une salle de naissance en attendant une péridurale, non pas dans une baignoire en train d’attendre que les mains d’Armoiry soient propres, non pas entre le bœuf et l’âne gris, non pas… Hum, bref. Non pas.

Vous ne pourrez jamais deviner où, alors je vous le donne en mille: sur le plancher d’un hélicoptère.
Ne faites pas les malins en me demandant de quel appareil il s’agissait exactement, vous ne feriez qu’étaler une désagréable et nauséabonde supériorité que Nadine de Rothschild ♥ blâmerait à coup sûr.

Globalement, vous feriez mieux de prêter un peu plus attention aux autres et de leur signifier à quel point ils sont importants et brillants. Oui, je vous trouve un peu mous du commentaire, Chers. Je vous inhibe? Vous savez, je conçois que mes talents écritoires et la vivacité de mes raisonnements vous paralysent un peu, mais que diââble! Je ne vais pas vous manger. Et je laisse venir à moi les pauvres et les simples d’esprit, vous savez… Je suis bonne. Ayez confiance!

Pour en revenir à mon rêve, j’imagine que mon utérus a pris un cours de samba la nuit dernière et que ça lui a rappelé de mauvais moments. Ça a eu une conséquence inattendue sur Armoiry qui, rongé par le stress, s’est mis à ronfler et très probablement – la supputation est de rigueur, après tout j’étais dans un état proche de l’Ohio – s’est mis à faire l’hélicoptère, animé par un fort somnambulisme décomplexé.

Moralité: ce n’est pas parce qu’on dort qu’on doit être conventionnel. Oui. Car oui!

 
coupe-cheveux-helicoptere
Source image: http://www.gentside.com/insolite/les-pires-coupes-de-cheveux-une-coupe-en-forme-d-helicoptere-dr_pic108739.html

Pour la Chandeleur dimanche, Fév 2 2014 

On a osé toucher à mes crêpes! Mais QUI?? La – très grosse – Commission Européenne!
Sous prétexte de lutte contre l’obésité, cette épidémie des pauvres, il est question de légiférer sur la taille des galettes bretonnes en vue d’en diviser le diamètre par deux.

Je ivre de rage. Je révoltée. Je colère. Je passion. Je argh.

Pourquoi ne pas s’intéresser au volume de la bolée de cidre? On va bientôt me dire qu’on mesure la quantité d’anisette au millilitre près dans les tavernes du peuple!

Un porte-parole de mes amis, s’exprimant officieusement me laissait entendre que tout cela viserait en fait à harmoniser les unités de mesure, ce qui permettrait, à long terme, d’éradiquer le système métrique et d’imposer des mesures impériales.
Ils nous tentent, les sauvages!
La bolée serait-elle alors intégrée dans le dispositif?

Il est également question de prendre une série de mesures afin de diminuer les dépenses de l’État et la Bretagne est en première ligne: le Paris-Brest deviendra le Paris-Rennes, ce qui permettra d’économiser du carburant et de limiter les navettes ferroviaires.

Le kouign-amann se verra cuisiné sans beurre pour permettre de reboucher le trou de la Sécurité Sociale, diminuant ainsi drastiquement le taux de cholestérol et la tension de plusieurs millions d’individus.
Dernière mesure – et mesure phare, hahaha! – de cette épouvantable série: plus de fioul sur les plages cet été; ceci entrera en vigueur simultanément avec l’interdiction totale et irrévocable de la pullulation des algues vertes.

Je me permets en outre de faire remarquer que diviser le diamètre des crêpes par deux conduirait à en diviser la surface par quatre, autant dire qu’on cherche à nous fourguer des confettis, qui ne manqueront pas de rapidement être « made in China ».

Le problème est donc bien plus grave que vous ne le pensez.

La solution est peut-être assez simple: il suffirait de ne servir désormais que des crêpes de 35 cm d’épaisseur, ce qui compliquerait à peine la cuisson et permettrait de conserver notre patrimoine culinaire.

Il faut un référé pour demander une demande d’audience auprès de la Cours Européenne, chose que je vais demander dans les plus brefs délais.

Messieurs les Députés Européens, je ne vous salue pas! Phoque you, vils manants!

Je soupçonne une action du lobby normand. Traîtres vendus aux Anglois.

 
ori-autocollant-sophie-c-206

Image pour Marie-Torne: Sophie C

Léon l’étron mercredi, Jan 29 2014 

Toujours sympa une après-midi à la médiathèque, c’est chouette de cultiver sa descendance, de lui inculquer les rudiments de ce qui fera plus tard sa totale supériorité en société.

Les livres sont la source du pouvoir puisque, comme disait l’autre, savoir, c’est pouvoir. Enfin… pas toujours: aujourd’hui, les Héritiers sont tombés là-dessus, je suis effondrée:

 

Léon

 

Si. Ça existe en vrai! L’auteur s’est-il fait plaisir? S’agissait-il d’un pari?

Je feuillette quand même, à l’affût d’une bonne surprise et consciente que mon devoir est de me sacrifier pour mes enfants.

Léon souffre car il ne trouve pas de potes appréciant la crotte, ce qui le conduit au suicide.

Ils proposent de vraies solutions dans ce bouquin et je suppose que le gouvernement ne tardera pas à imaginer une loi pour donner la liberté aux étrons de se suicider s’ils le veulent. On est bien contents de se faire rincer d’impôts pour la bibliothèque municipale quand on voit ça, n’est-ce pas?

Pour une fois que la littérature de daube est lucide et assume sa merdocrité, je suis séduite!

J’avoue, j’attends fiévreusement le tome 2. Est-ce que ce sera Wenceslas la chiasse? Léo la gastro? Félicité la diarrhée? Samantha le caca? Suspens torride…

La Gaule retrouvée: exit le viagra vendredi, Jan 17 2014 

Dans mon milieu, on lit volontiers, un peu de tout pour satisfaire des goûts éclectiques. Je le confesse – hi hi! –  plein de romans à l’eau de rose avec des princes charmants dégoulinants de testostérone et qui descendent les poubelles même après 10 ans de vie commune pas comme Armoiry.

  • Des romans à l’eau de bleu: les guerriers sont volontiers gnangnan, bien qu’ils s’en défendent. Ils sont drôles: on fait la guerre avec passion et droiture, sans jamais faire de concession. C’est pas de leur faute s’ils sont obligés de se résoudre à être dans l’obligation de se taper les petites indigènes! C’est de la faute de leurs femmes qui vivent embourgeoisées dans les quartiers chics des villes sûres et lointaines
  • Des biographies: Nietzsche, Leibniz, Spinoza, Britney Spears, Mozart, Arielle Dombasle…
  • Des documentaires ou témoignages: Le soit-disant chirurgien esthétique m’a opérée des seins sans anesthésie; Pour avoir donné une fessée à mon fils, j’ai connu la prison et failli perdre la garde de mes enfants; Mon mari n’est pas seulement candidat à la présidence: c’est un homme comme les autres qui laisse traîner ses chaussettes.
  • Des livres d’Histoire, pour briller en société. Le fond est relativement secondaire car généralement inintéressant, ce qui compte, c’est d’être le centre du monde et d’être à tout moment en mesure de montrer sa supériorité.

Tiens, un livre sur les Gaulois…

Des Gaulois héroïques mais barbares, des Romains cultivés mais colonisateurs… La Gaule avait tout autant de raisons d’émerger – sic – dans la mémoire des Français que d’y rester enfouie. Dans leur quête passionnée des origines, les historiens  » découvrent  » nos ancêtres les Gaulois, sacrant Vercingétorix premier héros national. Archéologues et amateurs s’engagent alors avec enthousiasme et ténacité dans la recherche des antiquités. Histoires de l’archéologie, de l’idéologie et de la culture sont convoquées pour retrouver la Gaule.

La Gaule Retrouvée. Quand même. C’est osé!

Qui est le rustre qui tente de salir le prestige national?

La Gaule Retrouvée, par Pierre Pinon.

 
 
viagra_dispenserB
Source image: http://photos.forumpro.fr/t3047-distributeur-a-viagra

Sacha Guitry raconte n’importe quoi! jeudi, Mar 21 2013 

 » Le luxe est une affaire d’argent, l’élégance est une question d’éducation « 
Attends…
Le mec réformé du service militaire à 23 ans pour rhumatismes aigus qui parle de luxe?
N’importe quoi!
Le mec né à Saint Pétersbourg, donc communiste – le boulet – qui se permet de donner des leçons aux chantres des bonnes manières – Nadine ♥ est FRANCAISE ??
On marche sur la tête!!
Le mec, connu pour sa misogynie, qui se permet de décréter ce qui est ou non du luxe???
Je rêve!!!
Le mec qui redouble dix fois sa sixième – il a pris le temps d’apprendre, on ne peut pas le nier – qui se permet de juger de ce qui est ou non élégant????
J’hallucine!!!!
Le mec qui se tire la bourre – héhé! – avec son père pour la même nana qui se permet de juger des questions d’éducation?????
J’hallurêve total!!!!!
 
Le pognon, c’est le pognon, l’éducation, c’est juste pour faire honte aux autres. D’ailleurs, quand on maîtrise, on peut s’en affranchir et se comporter comme une truie, tout en faisant remarquer aux autres qu’il est indécent de se gratter le nez en public ou de dire « des fois ».
Nan mais allo, quoi!
 
Allo
 

« Page précédentePage suivante »