Toi aussi, faites du sport! vendredi, Fév 6 2015 

MT6

Publicités

Pessimisme du jeudi jeudi, Fév 5 2015 

Voici deux empirismes parmi les plus connus: les lois de Murphy et de Finagle.

Loi de Murphy:  » S’il y a plus d’une façon de faire quelque chose, et que l’une d’elles conduit à un désastre, alors il y aura quelqu’un pour le faire de cette façon « 
Loi de Finagle:  » Si quelque chose de mal peut se produire, cela arrivera « 

Ceci s’applique directement à la tartine beurrée, vous l’aurez compris, celle qui tombe toujours du même côté – le mauvais, ‘videmment.
Certains sont même allés jusqu’à justifier des résultats expérimentaux de la façon suivante:  » pour transformer un résultat faux en résultat juste, il suffit de lui ajouter une constante variable de même dimension adéquatement choisie que l’on nommera constante de Murphy « .
Une totale découverte conceptuelle, je crois qu’on peut le dire…
La réflexivité de la loi de Murphy est son aspect le plus sarcastique: elle s’applique à elle-même, DONC, si on s’attend à ce que quelque chose tourne mal, il est probable que tout se déroulera bien.
Par conséquent, il vous faudra envisager que les avions qui partent toujours avec un quart d’heure de retard seront à l’heure le jour où vous aurez vous-même un quart d’heure de retard…
On peut donc énoncer clairement avec des mots qui viennent pour le dire aisément que la loi de Murphy se vérifie toujours, sauf quand on cherche à la vérifier. La coquine!
C’est le vicieux cercle vicieux de ce vicieux de Cavey. Le coquin aussi, hein?

La loi de Finagle est un corollaire et une extension de la loi de Murphy. On peut aussi la percevoir comme une généralisation caricaturale du deuxième principe de la thermodynamique lorsqu’on l’énonce de la façon suivante:  » La perversité de l’Univers tend vers un maximum «  puisque toute transformation réelle s’effectue avec création d’entropie – de cheval.

Il va sans dire que, bien entendu, ma belle-sœur ne vit que pour faire exister ces lois. Je vais dormir, maintenant, je suis épuisée.

Le narval, pilleur abject. jeudi, Fév 5 2015 

MT3

 

World record mercredi, Fév 4 2015 

MT5

French paranoia mardi, Fév 3 2015 

La paranoïa est une psychose caractérisée par un délire systématisé, sans affaiblissement des capacités intellectuelles – ça commence mal.
Cette psychose débute à l’âge moyen de la viemaird, maird, maird – sur un fond de caractère paranoïaque (ça, non…), orgueil (et préjugés, à cause de Colin Firth qui sort de l’eau avec sa chemise blanche toute collante sur son torse appétissant, rhaaaaaaa! I ♥ Mark Darcy) hypertrophie du Moi (ouille!), susceptibilité (aïe!), jugement faux (ouf!), rigidité du psychisme – à la suite, bien souvent, d’un conflit psychoaffectif d’importance variable (je persiste à penser que ce n’était pas anodin, na!).
Le délire est bien systématisé, interprétatif – encore une histoire capillaire – et les réactions agressives contre autrui sont violentes – Rrrrr – et fréquentes.
Le sujet, comme dans toutes les psychoses, adhère totalement à son délire – il est d’accord avec ses idées de lui-même personnellement qu’il a eues tout seul avec sa petite tête lui appartenant.
Plusieurs sortes de délires paranoïaques sont décrits:

Le délire d’interprétation – ben comment dois-je interpréter ça, à ton avis? –: il survient chez un patient pour qui, un beau jour, tout devient clair (limpide, même, serais-je tentée de dire) , tout s’explique (egzaktement), tout s’illumine (il est clair que c’est flou). A partir d’une perception ou d’une sensation réelle, le malade – je trouve le terme litigieux – construit un délire systématisé, souvent de persécution (poil aux seins), dans lequel tout prend une signification – poil aux seins – personnelle: il juge intentionnel et souvent malveillant le hasard – poil au pénis. Ces déductions – poil aux seins – sont parfois vraisemblables et le patient peut même présenter des preuves – par neuf – qui provoquent parfois le doute voire l’adhésion – poil aux seins – de l’entourage.
Le délire de jalousie: c’est un délire passionnel portant sur l’infidélité supposée du partenaire. SUPPOSÉE!
Le délire de revendication: l’éclosion du délire est brusque et rapide à l’occasion d’un fait réel et précis, surtout un préjudice, un procès perdu (poil au fion), une injure faible, un avancement retardé (encore un coup de Peters), ça , une réforme repoussée – NDG, merci pour ma réforme… Dans tous les cas, il s’agit d’une injustice vraie ou fausse dont le malade se considère la victime et entreprend d’obtenir réparation – poil au cul. L’idée de préjudice devient une idée fixe, obsédante, dominante – wi maîtwesse. Le besoin d’obtenir réparation est impérieux – un peu comme une envie de faire pipi. Il s’accompagne d’un état d’exaltation passionnelle – grand fou, va! – et ces patients sont bien connus des magistrats – niark.

Parmi ces délirants revendicateurs, les psychiatres reconnaissent (et de loin, en plus):
– les « quérulents processifs » ou procéduriers qui se ruinent en procès (souvent de petits commerçants)
– les « idéalistes passionnés » qui luttent avec acharnement pour une idéologie politique. Ce sont les fanatiques de la politique et de la religion – poil aux seins et partout ailleurs. Ils élaborent un système délirant de réforme sociale, religieuse ou artistique et ajoutent souvent à des idées généreusement utopiques la cruauté la plus terrible
– les « inventeurs méconnus » qui doivent s’efforcer de prendre des précautions et de déjouer les complots – quand donc comprendrez-vous que nous sommes tous en danger? Parce que je me sens un peu seule des fois. Quand le monde prendra conscience du pouvoir de nuisance des belles-sœurs, il sera trop tard et même Bruce Willis ne pourra plus rien faire
– les « délirants hypochondriaques » – là, c’est drôle, ça me fait penser à un copain qui tourne de l’œil quand on essaie de lui sauver la vie, hihihihi!
– etc…
L’hospitalisation est parfois nécessaire (oups!) , et même l’internement psychiatrique (aïe!) quand le paranoïaque accuse un persécuteur précis – de type ma belle-sœur ou le Mossad, voire les deux.
Les neuroleptiques sont souvent associés à la psychothérapie.
Bon.
D’accord.
N’empêche que quand même…
Juste devant moi sur la rocade…
Il y avait une fourgonnette…
Dont la plaque d’immatriculation se terminait par AKA 47.

Je tairai ce que j’ai ressenti quand j’ai alors réalisé que le mec blindé de thunes qui me dépassait dans son char d’assaut l’avait fait immatriculer AMX 30. Je le tairai, mais uniquement parce que Je suis une femme exceptionnelle!
Putain de touristes de maird!
Si c’est pas un coup de la sœur d’Armoiry ma belle-sœur du Mossad, ça, encore…

Toujours Charlie? mardi, Fév 3 2015 

MT2

 

C’est épouvantablement con, un chat! lundi, Fév 2 2015 

Clarky, vif petit félidé débordant d’amour, éclate de splendeur dans son poil noir lustré qui met remarquablement ses yeux verts en valeur. Mais qu’il est beau, le pépère à sa mémèèèèèèèèère!! Il a la nonchalance des êtres naturellement resplendissants, ceux qui dégagent cette confiance en eux-mêmes absolue car elle ne les a jamais trahis.

En plus d’être somptueux, Clarky est un sacré morceau, une sorte de panthère pygmée (« naine » a un côté infamant) à poils longs. Ces proportions exceptionnelles ne l’empêchent pas d’être d’une grâce totale et toute féline. Il est d’une précision et d’une souplesse constitutives, genre pas de place pour l’à-peu-près lorsqu’il se meut.

Néanmoins, Clarky, en bon prédateur psychopathe qu’il est par définition, a de petites manies. Par exemple, il n’aime pas boire de l’eau propre, sans doute à cause des vapeurs de chlore. Il préfère laper délicatement les flaques d’eau ou mieux se désaltérer dans l’aquarium de la maison. C’est d’ailleurs un spectacle étonnant de voir les poissons se précipiter sur la langue de chat (j’ai faim) à chaque fois qu’elle vient tremper dans leur soupe. Le chat n’a jamais essayé de les bouloter, donc on n’a jamais empêché cette pratique. On se demande toujours comment il fait pour mettre simultanément ses quatre papattes sur l’arrête d’une unique vitre bien verticale. Prodigieux!

Heureusement, Clarky a un sens de l’humour lui aussi hors du commun et là, sous mes yeux ébahis, il a eu la bonté de se vautrer proprement dans l’aquarium et d’en ressortir si vite que – j’ignore comment! – seul un de ses flancs était mouillé.

C’est con, un chat!

Source image pour Marie-Torne: http://www.5mnaperdre.fr/page/227/

Source image pour Marie-Torne: http://www.5mnaperdre.fr/page/227/

Que mange un poney? vendredi, Jan 30 2015 

Un poney adulte est capable d’engloutir en 12 minutes et 47 secondes seulement environ 15 kg de sucreries. On pourrait parfaitement y voir une perfection évolutive, mais voilà: après un shoot pareil de saccharose, le poney est malade.
La façon dont vous nourrirez votre poney conditionnera son allure générale: une alimentation trop riche conduira l’animal à l’obésité, un excès de sucre peut le rendre aveugle, trop de saucisson lui bouchera à coup sûr les artères… Le chou cru fait péter, ainsi que l’artichaut et les topinambours.

Voici une liste presque exhaustive de ce que le poney ne mange pas: les rognons, le foie, gras, le chaud-froid de thon rouge, le combava, le beurre, le cœur coulant au chocolat, les tripes à la mode de Caen, les chéquiers, le tartare de poulain, le guacamole, les escargots à l’ail (à cause de l’haleine de poney), les bics quatre-couleurs, le rôti de porc bonne-femme, les samoussas, le poisson pané, le kouign-amann (apanage du postier breton), les sacs de clous, la crème anglaise, le pot-au-feu, le munster, le flan coco, le colombo de poulet, le baba au rhum, les chipolatas, la choucroute, l’aligot, les calissons, la saucisse de Morteau, les frites, le welsh, la blanquette, les chaussures de sport, le magret de canard pommes sarladaises, la fondue savoyarde, le gâteau de Saint Genis, les sushis, les lasagnes, la litière pour chat, les beignets de cervelle d’agneau, les œufs d’esturgeon, le dentifrice à la menthe, les rillettes, le chien aux cinq parfums, les brochettes, les nouilles chinoises, les ciseaux à bouts ronds, le beurre de cacahuète, la brandade de morue, la menthe verte, les glaçons, le babybel, la timbale de courgettes à la coriandre, la tartiflette, les crêpes complètes œuf miroir, le crumble banane-chocolat, le piment rouge (en particulier en cas d’hémorroïdes), les cahiers grands carreaux, la côte de bœuf au barbecue, le coq au vin, le gratin de macaronis et en général tout ce qui est viande, poisson et œufs à l’exception du dauphin et de la belle-sœur faisandée.

Vous aurez compris à la lecture que le poney ne peut hélas pas siroter de mojitos sous peine de se transformer en licorne (la te-hon!).

En outre, n’oubliez pas que le poney ne doit manger ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé. Il lui est recommandé de consommer cinq fruits ou légumes frais par jour et surtout de bouger un maximum. Les tours de manèges dans les fêtes foraines comptent pour des prunes.

Un poney exclusivement nourri de trognons n’est PAS plus trognon de la même façon qu’un poney n’est pas plus chou s’il est nourri de Crucifères (sans compter qu’il risque de gonfler puis exploser et donc présenter un danger chimique).

Je vous laisse, j’ai crêpes-party. Bizouilles!

 

Armoiry, pourfendeur de la pègre internationale jeudi, Jan 29 2015 

Ça faisait longtemps, mais ça me fait plaisir de renouer avec le faste hollywoodien…

Marie-Torne Entertainment presents
« Armoiry est hors du commun »

Bon, normal, en même temps, sinon, il ne serait pas mon mari, me ferez-vous judicieusement remarquer, affûtés que vous êtes, Public Adoré!
Wonder Chérri (WC… Des fois, le hasard ne rend pas un hommage approprié aux héros des Temps Modernes) est l’heureux possesseur d’une voiture de blonde: elle est grosse, rutilante, épouvantablement ostentatoire et pathétiquement bling-bling. WC est un homme. WC a besoin de faire savoir qu’il a un gros zizi, des fois que ça intéresse le quidam qui s’achète une salade en ville.
Mais WC a changé, ces derniers temps. WC sent la maturité lui torturer les côtes (oui, pour la maturité, c’est au niveau des côtes. Les hormones, ce ne sont pas les côtes, mais ceci est un autre sujet). WC a rencontré en songe une voiture familiale avec 8 places et n’a depuis de cesse de rendre réel ce rêve un peu fou.
WC est pragmatique: il passe une petite annonce afin de faire savoir que, maintenant qu’il a bien montré de quoi il était capable, il souhaite ajouter la modestie à son impressionnant pedigree de polyallergique asthmatique.
Par conséquence directe et attendue, on le contacte par téléphone afin de procéder au troc habituel: voiture contre dollars.
Premier rebondissement: il y a des blondes en Côte d’Ivoire. Et c’est même pas un légionnaire.
 » Bonjourr, Monsieur WC, prrésentement. Ici la Banque Ivoirrienne Qui Prrend Les Clients Pourr Des Blondes (ndla: on notera BIQPLCPDB pour une lisibilité optimisée). Je vous appelle au sujet de votrre voiturre de blonde. Mon client est intérressé et voudrrait vous fairre savoirr qu’afin de prrocéder au débloquage des fonds, frrais de dossier inclus, vous devez nous fairre parrvenirr 500 eurros. « 
(Vous avez vu comme je fais bien l’accent ivoirien? Je suis bien meilleure que Michel Leeb)
Armoiry dit que oui, il va y réfléchir et aussi probablement demander qu’on vire mensuellement la totalité des revenus des Français de plus de 18 ans à cette BIQPLCPDB. J’avoue en rajouter un peu pour intensifier le côté dramatique, mais juste un poil.
La BIQPLCPDB ne se décourage pas.
 » – Monsieur WC, ça devient urrgent! Mon client a des hémorroïdes et ne peut attendrre davantage!
– Écoutez, Monsieur de la BIQPLCPDB, j’ai démasqué votre escroquerie!
– Mais, Monsieur WC, c’est absolument impossible, nous sommes honnêtes!
– Ici la Gendarmerie Nationale! Nous avons braqué trois satellites sur vous, ne faites pas de mouvement brusque. Nous avons informé la police ivoirienne de vos coordonnées, elle est en route pour vous interpeller. Restez calmes et il ne vous sera fait aucun mal. « 
Armoiry a réellement terrorisé des escrocs. Armoiry est super fortiche. Et Armoiry est drôle, surtout quand on lui dit qu’il ne l’est pas!

Du coup, je suis à moitié dans son lit, ce qui est une position bigrement inconfortable.

Que Votre Grandeur accepte mes modestes salutations de gueuse dépouillée.

 

Je suis une femme exceptionnelle mardi, Jan 27 2015 

J’ai conduit mes enfants chez ma belle-mère. Sans Armoiry.
Je suis hors du commun.
Mais je crois que je vais rentrer dans le rang, là…
Les autres femmes ont finalement raison. Faut pas forcer la Nature.
Les belles-mères sont des ennemies. Faut le savoir et faut faire avec!
Je me pointe la bouche en cœur à midi et quart.
Normal, j’avais dit en fin de matinée car je suis hypocrite, comme préconisé dans l’Évangile selon Sainte Nadine ♥.
Pis je connais Jolie-Maman… Notez que je me fais quand même avoir!
Je sais bien qu’elle n’est pas hyper en avance d’habitude.
Ben à midi et quart, elle avait quand même mis le poulet dans le four depuis déjà une heure.
 Ça l’avait épuisée, la pauvre… Au point que faire autre chose que poser son popotin (relativement considérable, soit dit en passant) lui semblait au-dessus de ses forces.
Elle a donc, avec raison, décidé de ne pas lever le petit doigt. Enfin, doigt, j’me comprends!
Elle a bien fait. C’est une femme pleine de bon sens.
Pis après tout, je n’avais que mes enfants à encadrer en plus de mettre le couvert, couper le poulet, servir tout le monde, couper viande et légumes, débarrasser, changer le bébé au milieu du repas (allez-y, je garde un œil sur les enfants. Maird! Elle n’a que deux yeux et ils sont trois!), manger froid et vite (c’était mieux pour les enfants de ne pas m’attendre, elle a raison), débarrasser (plusieurs fois, comique de répétition), éponger le yaourt, tartiner le pain, débarrasser (jamais deux sans trois), voir arriver avec consternation un gâteau dont le milieu est liquide, débarrasser (ultimate fight), débarbouiller (les coussins sont blancs, ce qui dénote un sens de l’humour probablement hors du commun), ranger la cuisine et finalement hériter de restes inexploitables (vous êtes certaine que vous ne voulez pas les garder pour votre con de chat? La viande est déjà coupée en petits morceaux…).
Dieu merci, j’ai un ami, un vrai, un qui m’aime qui m’attend.
Je prends donc congé rapidement.
En fait, nan…
Ma belle-sœur est l’invitée surprise. Et arrive au moment où je pars.
 » Marie-Torne, vous pouvez ressortir de la voiture le sac plein de restes pour en donner un bout à Belle-Sœur?
Je te préviens ma chérie, j’ai balancé tout ce que j’ai pu! « 
Mais avec joie!
Tiens! Voila du boudin!
Bon, ben, je me casse quand même… J’ai un rendez-vous. Faut pas déconner!
Haaaaaaaaaaaaan!!!!
Bon sang, mais c’est bien sûr!!!!
On est le 1er mai!
Jolie-Maman est très pratiquante… Elle me permet de célébrer le Travail!
Et pour elle, c’est férié!
Nous sommes restés 3h à peine chez elle. Elle a dû faire une sieste de 6h pour s’en remettre.
La pauvre…
Ça me rend malade de la fatiguer à ce point! Je vais espacer mes visites, juste pour la protéger.

J’aurais également souhaité qu’on me prévînt que le mois de mai était officiellement déplacé fin janvier. Mais c’est un détail.

coussins-de-belle-mere

« Page précédentePage suivante »