Urinothérapie: une panacée difficile à avaler? samedi, Mai 10 2014 

Un p’tit verre de pisse et te voilà pétant le feu!

Cette croyance est à la base de l’urinothérapie. Selon les adeptes de cette thérapie, l’urine est un véritable « élixir de vie ». J’en suis. Slurp!

Comment s’y prendre ? Avec un verre tout simplement. On le remplit d’urine à la source et on boit encore tout chaud. En usage externe, toute liberté est donnée : en démaquillant ou en après-rasage sur le visage, en shampooing sur les cheveux… Elle est efficace dans les cas de grippe, de rhume, de fractures, de maux de dent, de peau sèche, de psoriasis et d’une foule d’autres problèmes d’épiderme. J’en donne à Armoiry à chaque poussée d’eczéma.

On mentionne aussi le vieillissement et le sida, les allergies, les morsures d’animaux et de serpents, l’asthme, les cardiopathies, l’hypertension, les brûlures, le cancer, les intoxications aux produits chimiques, la varicelle, l’entérite, la constipation et la pneumonie.  J’en donne à Mamiflette et Papillon chaque fois que nous allons en vacances chez eux! Les parents sont des êtres précieux desquels on doit prendre soin.

Elle combat la dysenterie, les œdèmes, l’eczéma, l’irritation des yeux, la fatigue, la fièvre, la gonorrhée, la goutte, la petite vérole, les troubles immunologiques, les infections, la calvitie, l’insomnie, la jaunisse, l’hépatite, le sarcome de Kaposi, la lèpre, les troubles du système lymphatique, l’urticaire, les nausées matinales de la grossesse, la gueule de bois, l’obésité, le virus du papillome, les parasitoses, les ulcères gastriques, les rhumatismes, les taches de naissance, les accidents vasculaires cérébraux, la congestion, le lumbago, le typhus, la gastrite, la dépression, l’herpès simple, la tuberculose, le tétanos, la maladie de Parkinson, le pied d’athlète, le diabète, ainsi que d’autres maladies d’origine endocrinienne. Mes enfants en prennent à chaque petit déjeuner. Ils ne sont jamais malades. Le matin est plus propice à la chose car l’urine est alors plus concentrée.

Mon info plus: l’urine d’eunuque est souveraine pour rendre les femmes fécondes.

Mon frère fasciste est bien entendu réfractaire à toute forme de médecine alternative, celle-ci en particulier. Vous voyez, ça rend méchant!

Cinq millions d’Allemands boiraient leur urine ou s’en enduiraient pour se soigner. Jamais été aussi calmes! Deux millions au Japon… Jamais été aussi irradiés! Un million aux Pays-Bas. Jamais été aussi défoncés!

Personnellement, je suis en pleine forme, mais à la moindre alerte, je m’en jette un petit godet .

 
urino
Source image: http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID9/100.html
Publicités

Humiliation dominicale dimanche, Mar 16 2014 

Marie-Bambelle et moi traversons une période trouble: nos relations sont comparables à une discussion entre deux sourds. Je lui demande quelque chose, elle ne répond pas, elle pose des questions mais n’écoute pas les réponses, bref, nous sommes en mode arrachage de cheveux.
Mettant de côté mes irritations, j’ai décidé, en accord avec Armoiry, de passer un moment entre femmes du monde, rien que nous deux.
Nous voilà parties à la câmpâgne afin d’assister à un concours hippique qui se déroulait juste à côté du château de la maison.

 

 » Maman, c’est trop bien: tous les chevaux ont des coiffures! « 
Concours de hunter: les chevaux sont tressés, pomponnés, leur aspect compte aussi pour la note finale.

Je demande la permission d’emprunter un poney pour balader ma progéniture.
Oui, d’accord, on prend Flag, le fier drapeau de la nation Shetland. On joue un peu au cheval de Barbie en vrai, on se dit que ce cheval est sale comme un pauvre et on prend enfin le large, Marie-Bambelle sur Flag et moi les tenant en laisse (violette, rien n’est laissé au hasard, Nadine de Rothschild ♥ serait fière de nous).

 

Le froid est vif malgré le soleil et j’ai eu la curieuse idée de boire du thé avant de partir, indécrottable habitude ancestralement ancrée en moi. La sanction tombe brutalement: mon Dieu! J’ai une putain d’envie de pisser.

C’est LE moment de vérifier le bien-fondé de la rééducation périnéale.
J’attache Flag à un arbre, le nez dans les ronces histoire qu’il n’ait pas envie de faire autre chose que brouter quelques feuilles.
Je descends avec précaution dans un fossé et pose culotte avec la délectation caractéristique qui accompagne un dénouement heureux qu’on a retardé. Rhaaaaaa, c’est fabuleux de faire pipi quand on a la vessie prête à exploser!

Je souligne ici que c’est une chose qui reste exacte le dimanche.

 

Autre chose à propos du dimanche: les gens font du sport, en général, en forêt, course à pied ou vélo.
J’étais donc tranquille mais néanmoins extatique dans mon fossé, les fesses avenantes et bleues car à l’air, lorsque passe un quidam cycliste. Il hésite à me regarder.

Je renonce à me relever en sa présence. Il jette un œil. Je le regarde dans les yeux (j’ai dit les yeux, que voulez-vous que je regarde sur un pauvre?) et lui lance un guilleret:
 » Bonjour, Cher! « 
Il me répond dans sa barbe et file le plus vite possible le plus loin possible, tout embarrassé. Et ébloui.

Conclusion: si vous voulez faire pipi tranquillement, évitez de choisir le dimanche matin ensoleillé quand vous tenez un poney en laisse (violette). Ce n’est pas pratique.

 
Pipi chien
Source image: http://www.martonapoli.com/blog/467/urinotherapie-avec-mon-chien-husky-