Noise it: une image sonore des deux mois qui s’annoncent mardi, Juil 1 2014 

Bonjour, les Héritiers!

Yahaaaaaaaaaaaaaa!

On ne se bat pas.

Paf!

On ne s’insulte pas.

(suite…)

La quête du Graas, Top Chèfe #4 mercredi, Mai 7 2014 

Ma famille est formidable sauf ma belle-sœur: une jolie brochette de fortes individualités au caractère marqué aimables et savoureuses. Pur bonheur à chaque rencontre.

Le seul inconvénient que je trouve à ces réunions, en dehors du fait que je me tape systématiquement tout le boulot, c’est le marathon de la bouffe. Après un week-end comme celui que je viens de passer, je suis au bord de la syncope papillaire!
Et c’est de ma faute: c’est moi qui ai fourni l’arme du crime…

Je vais mourir et c’est de ma faute. Je sens déjà la peau de mon ventre qui commence à se craqueler.
D’abord, les fibres de collagène de la peau s’étirent, mais elles finissent par se rompre. Comme toutes les fibres élastiques de ce précieux tissu d’emballage (c’est bientôt Noël, vous en êtes où avec les cadeaux? Comment? Pas encore commencé? Je rappelle que l’organisation est la clé d’un intérieur bien tenu et d’une vie de famille rondement mené d’après l’Évangile selon Sainte Nadine ♥).

Une à une, les protéines cèdent. Les desmosomes ne sont plus. Toutes les jonctions inter-cellulaires rendent l’âme.
Mon bide explose et la vérité éclate: j’ai trop bouffé!
Et c’est de ma faute!

Ainsi, le reste du monde peut constater que j’ai repris de la tarte aux pommes. Il s’esclaffe.

N’empêche que si le reste du monde avait goûté à cette petite merveille, il ferait moins le malin! Il en aurait repris deux fois, c’est sûr! Et vous constaterez que les femmes du monde sont rarement maigrissimes.
Ca y est, on aperçoit mon estomac (le péritoine n’est qu’un vague souvenir à deux feuillets trop transparents). Le pauvre! Il est plein à craquer.
J’ai aussi repris du fromage.

Burps! Mon estomac ne supporte pas le fromage, comme vous le voyez. Le chyme qui fouette le frometon, c’est moyen, hein? Pfff, vous dites ça parce que « Mont d’Or » n’évoque rien pour vous. Avec du pain frais… Orgasme papillaire… (oui, je sais, ce n’est pas la saison, mais je brode un peu pour donner du relief au propos)
Je continue de mourir, et c’est toujours de ma faute!

Pourquoi ne suis-je pas une vache avec quatre poches stomacales? Je pourrais reprendre de tout trois fois, ce serait tellement satisfaisant.
En même temps, on me traiterait de grosse vache. Faut peser le pour et le contre. Et ma belle-sœur pour l’humilier.
Là, je roule hors de table et file à la cuisine: il faut préparer le repas suivant.
On va faire quoi comme dessert? Un kouign amann aux pommes? Bonne idée, c’est bon pour le transit intestinal.
Je refuse de mourir le chyle trop sec!

 

Un intestin sain dans un corps sain, telle est ma devise du moment.

 
Sens de la vie

Source image pour Marie-Torne: Le sens de la vie, Monthy Python.

Source image: http://www.toutlecine.com/images/film/0003/00037986-monty-python-le-sens-de-la-vie.html

Vacances des Héritiers: bilan post-traumatique lundi, Mar 17 2014 

  • voler le chocolat suisse (non seulement je suis sur les rotules, mais en plus je suis décharnée – enfin!).
  • regarder la télévision au lieu de s’habiller sous prétexte qu’on cherche son pull (je sais, je deviens un peu corticale droite, là, mais je suis la garante de la transmission des valeurs familiales).
  • un feutre noir, un mur blanc: une rencontre. Je suis extrêmement fière que mon fils soit un artiste, un peu comme moi.
  • démonter la cabine de douche des grands-parents – de toute façon, ces gens-là ne se lavent jamais, c’est bien connu. Les vieux, c’est comme les pauvres, ça schlingue.
  • une chaise. Neuve.
  • une lampe. Superflue, semble-t-il.
  • boucher un lavabo. Avec du savon. On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a! Je suis extrêmement fière que mon fils soit un artiste, un peu comme moi.
  • déballer les boîtes de couleurs de Mamiflette. Je suis extrêmement fière que mon fils soit un artiste, un peu comme moi.
  • faire tomber la tringle à rideaux du salon pour que Maman puisse jouer avec sa perceuse nucléaire. Raté. Comme je suis une artiste, j’ai usé de techniques apprises à l’école du cirque pour tout remettre en état avec grâce, élégance et distinction.
  • jouer à faire de la soupe dans le bbq avec le contenu du jerrican d’essence pour la tondeuse. La tondeuse, c’est un truc de pauvres, aucun intérêt.
  • éclater des antiquités amérindiennes qui ont fait de la musique pendant des siècles juste avant. Je suis fière des goûts affirmés de mon fils, qui est un artiste, un peu comme moi.
  • encore une lampe, mais pas la même. Superflue aussi, en plus.
  • une boîte d’un kilo de bonbons Haribo – ils sont humains, donc, bonne nouvelle. Et je connais plein de dentistes!

Finalement, les vacances ont été calmes, les techniques de dressage éthologique de Nadine de Rothschild ♥ sont donc efficaces.

Et vous, comment allez-vous?

 
Photo

Sotchi ailleurs que dans la colle jeudi, Fév 13 2014 

La pluie, le vent et la neige mêlés conduisent naturellement les familles de France devant la télévision.
C’est l’hiver avec son cortège de dépressions tropicales et autres giboulées.
Du coup, on a eu plein de grêle dans le Jura, des coups de vent en Bretagne et de l’eau à 17° à Marseille. On s’en fiche, on n’est pas en suc’!
Mais collés à la télévision, donc. Ou aux ordinateurs, car nous souhaitons vivre avec notre temps, si dépravé soit-il ainsi.

A l’heure de la sieste, Etorki se vautre sur le canapé, s’installe un nid douillet avec écharpe fétiche et couvrante rose.
Elle regarde la boîte à images avec concentration, l’œil fixe quoique vif, le poil brillant et la truffe humide. Ou pas. ça me dit quelque chose, mais suis pas certaine que ce soit bien dans le sujet…
Bref, elle semble inspirée que s’en est suspect. Je contourne donc la magic box – haaaa, la douceur de la vie en Amérique… – pour m’enquérir du passionnant objet captivant son attention.
Évidemment, c’est moi qui l’ai faite, donc elle est classique et surprenante: elle regarde les les jeux olympiques d’hiver à Sotchi – tout à fait à propos en cette saison gastro-épidémique.
Mais attention, Jean-Claude! Pas n’importe quoi! Etorki regarde le galbe parfait des petites fesses des skieurs russes. Cette petite a du goût.
Son frère arrive et fait des remarques techniques ou s’embarque dans des considérations matérielles de haut vol:
 » Whaaaaaaaa, le tremplin est gigantesque et regardez comme il saute loin! « 

Mon fils est un homme, un vrai. Hermétique à la poésie d’une paire de fesses pommelée.
Sale mec!

 
Sumo
Source image: http://www.humour.com/photos/un-sumo-qui-fait-du-saut-en-ski.htm

Le calendrier scolaire mercredi, Déc 19 2012 

On devrait mettre les enfants plus jeunes en classe et revoir les programmes pour tirer la Nâtion vers le haut! Mââârde, quoi! Ca éviterait les tracasseries administratives que l’on rencontre quand on veut engager des pauvres pour garder notre progéniture.

Et alors, il y a un aspect des choses qui me met en boule – nonobstant ma silhouette gracile – c’est le calendrier scolaire.

 

Les vacances de la Toussaint… Portées à deux semaines pleines, elles vont permettre «un véritable repos au cours du premier trimestre, dont la longueur est préjudiciable à l’attention des élèves».

Ça, c’est bien un truc politique, ça m’éneeeeerve! On t’annonce en fanfare que ces congés vont être rallongés « parce qu’on est trop sympas et les pauvres enfants… » et deux mois après retour de bâton! Il faut rattraper les jours offerts.

Je n’appelle pas ça un cadeau, dans ce cas là!  Très forte envie de boycotter tout à coup…

Ce n’est pas tant que l’un des jours proposés pour le rattrapage soit le vendredi 5 juillet, ça ne me dérange pas de débarquer chez Mamiflette et Papillon un jour plus tard – de toute façon, je ne vois pas pourquoi je les préviendrais de la date de mon arrivée.

Mais piquer le mercredi, c’est tout pourri. D’une part ça fait une semaine de cinq jours aux mioches; d’autre part tu t’engages pour les activités extra-scolaires et tu fais défaut malgré toi

Ces bolchéviques soit-disant enseignants sont d’un sans-gêne navrant. Je ne suis pas convaincue que l’école pour tous soit une bonne chose, mais ceci est un autre sujet de réflexion.

 Donc les deux jours offerts pour la Toussaint vont être rattrapés, et pourquoi ne pas faire ça un mercredi alors que tu paies pour des activités auxquelles tes enfants ne pourront pas participer?

Sans compter que tu peux toujours te brosser pour obtenir réparation, évidemment!

Le coup des mercredis … euh … voyons … Mes enfants ne sont pas en difficulté scolaire, je sens qu’ils vont avoir une rhinopharyngite ces jours-là…

Mais en fait, pourquoi aurait-on besoin d’inventer une excuse pour manquer un jour d’école  si un calendrier scolaire a été donné en début d’année? Si, en fonction de ça, vous avez pris d’autres engagements pour les jours où il n’y avait pas classe…

S’il fallait rester mobilisable 365 jours par an pour satisfaire les caprices de l’Administration, ça deviendrait vite difficile d’avoir une vie sociale. Surtout que des idées, ils n’en manquent pas !

 

On ne change pas les règles du jeu en cours de partie. Sinon les joueurs arrêtent de vouloir jouer.

VOUS, les ronds-de-cvir!